Rap­pel de com­pri­més contre l’al­ler­gie

Le Parisien (Paris) - - SOCIÉTÉ - JILA VAROQUIER

LA SO­CIÉ­TÉ Stal­ler­genes fa­brique des pro­duits qui traitent l’al­ler­gie par la ré­édu­ca­tion du sys­tème im­mu­ni­taire, tels que l’Ora­lair, sous forme de com­pri­més. Chaque an­née 500 000 pa­tients sont trai­tés. Le site d’An­to­ny est l’une de ses usines prin­ci­pales. Hier, la so­cié­té a an­non­cé qu’elle sus­pen­dait sa production et sa dis­tri­bu­tion, et qu’elle rap­pe­lait des pro­duits en­voyés de­puis le mois d’août. Cette dé­ci­sion fait suite à une ins­pec­tion de l’Agence na­tio­nale de sécurité du mé­di­ca­ment (ANSM) qui a mis en lu­mière quelques cas d’er­reurs d’ex­pé­di­tion. « Mais nous es­ti­mons ce nombre as­sez faible », as­sure Gaë­tan Ru­dant, di­rec­teur de l’ins­pec­tion de l’ANSM. Se­lon l’en­tre­prise, jointe ce jeu­di, ces er­reurs sont liées à la mise en place en août der­nier d’un nou­veau sys­tème in­for­ma­tique. L’ANSM se veut éga­le­ment ras­su­rante. Elle as­sure qu’en cas de prise d’un mau­vais trai­te­ment, « les ré­ac­tions sont rares, sur­viennent ra­pi­de­ment et sont des symp­tômes al­ler­giques ».

ef­fec­tuée sur 40 000 femmes et pu­bliée mer­cre­di, une prise de poids entre une pre­mière et une deuxième gros­sesse aug­men­te­rait le risque pour une femme d’avoir un bé­bé mort-né, ou sus­cep­tible de dé­cé­der au cours de sa pre­mière an­née. Ce risque s’ac­croî­rait pro­por­tion­nel­le­ment à l’im­por­tance de cette prise de poids.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.