Thia­go Sil­va, une pré­sence ca­pi­tale

Le Parisien (Paris) - - SPORTS - S.D.M. ET D.S.

EN­FIN DU BOU­LOT pour Thia­go Sil­va ! Ce soir, le pa­tron de la meilleure dé­fense du cham­pion­nat ren­contre la deuxième at­taque de Ligue 1. Après des af­fron­te­ments sans risque contre Troyes ou An­gers, Thia­go Sil­va se col­tine Ben Ar­fa et sa bande. On de­vrait nor­ma­le­ment un peu plus le voir, da­van­tage bous­cu­lé qu’à l’ac­cou­tu­mée si Nice confirme son sup­plé­ment de mo­ti­va­tion face aux ca­dors. Evi­dem­ment, le Bré­si­lien ne passe au­cun test. On ne le dit plus, sans doute par ha­bi­tude ou parce que l’ar­ri­vée de Di Ma­ria a dé­pla­cé les re­gards de­vant, mais il n’a ja­mais été aus­si fort, ré­gu­lier et im­pres­sion­nant. C’est le meilleur à son poste dans le Cham­pion­nat de France, dans une ca­té­go­rie où il est dif­fi­cile de dé­si­gner les sui­vants.

Un sans-faute de­puis la re­prise en août

Thia­go Sil­va en­chaîne tous les matchs avec le PSG, dans la com­pé­ti­tion na­tio­nale comme en Ligue des cham­pions. Il a tout joué sauf les 65 pre­mières mi­nutes de la ré­cep­tion de Guingamp. Il est l’élé­ment le plus uti­li­sé, de­vant Trapp. Laurent Blanc l’a tou­jours ai­mé et si dans le pas­sé, Ibra­hi­mo­vic était le pre­mier nom qu’il cou­chait sur une feuille de match, il écrit d’abord ce­lui de Thia­go Sil­va dé­sor­mais, au­teur d’un sans-faute de­puis la re­prise en août.

Pas adepte des dé­cla­ra­tions ta­pa­geuses, le dé­fen­seur se fond dans le dé­cor pa­ri­sien, comme aime le pré­sident du PSG Nas­ser Al-Khe­laï­fi. S’il s’épa­nouit au­tant sur le ter­rain, le com­pa­triote de Da­vid Luiz le doit aus­si à son adap­ta­tion à la France qui res­semble dé­sor­mais à une adop­tion. Six mois après son ar­ri­vée, il di­sait : « Mi­lan me manque tel­le­ment ». En mai, il confiait à notre jour­nal : « Pa­ris, main­te­nant, c’est ma mai­son. » Avant l’apo­théose dans les sous-sols du Parc après avoir ros­sé Troyes (4-1), sa­me­di : « J’ai en­vie de fi­nir ma car­rière à Pa­ris. »

Il pos­sède à ce jour plus de chances de ter­mi­ner dans la ca­pi­tale que de re­voir de près le maillot au­ri­verde. Très étran­ge­ment éloi­gné de la sélection, il scrute les dé­cla­ra­tions du sé­lec­tion­neur, Dun­ga. Les der­nières n’ouvrent pas un nou­veau cha­pitre mais montrent une pe­tite évo­lu­tion alors que le Bré­sil ne va pas mieux sans lui. « Il a une chance de re­ve­nir. Mais ce­la ne sert à rien d’in­sis­ter dans les jour­naux, de mettre la pres­sion, ça ne chan­ge­ra rien pour moi », conclut Dun­ga.

(LP/Oli­vier Cor­san.)

Thia­go Sil­va, dé­fen­seur cen­tral

et ca­pi­taine du PSG.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.