Etes-vous prêts pour la HD ?

La té­lé­vi­sion nu­mé­rique ter­restre va pas­ser en haute dé­fi­ni­tion. Beau­coup de­vront re­nou­ve­ler leur ma­té­riel.

Le Parisien (Paris) - - TÉLÉVISION ET MÉDIAS -

L’AR­RI­VÉE de la té­lé­vi­sion nu­mé­rique ter­restre (TNT) en 2005 n’était qu’une étape. Dans quatre mois, le pay­sage au­dio­vi­suel va connaître une deuxième ré­vo­lu­tion : la haute dé­fi­ni­tion (HD) pour tous. Dans la nuit du 4 au 5 avril 2016, la France bas­cu­le­ra en ef­fet au for­mat MPEG-4 qui per­met­tra de re­ce­voir les pro­grammes té­lé­vi­sés des chaînes gra­tuites en HD. Quinze d’entre elles qui res­taient jus­qu’alors à la traîne ac­cé­de­ront ain­si à la haute dé­fi­ni­tion, dont France 3, France 4, France 5, France Ô mais aus­si LCP, Pu­blic Sé­nat, i>té­lé, BFMTV, D 8, D 17, Gul­li, W 9, NRJ 12, NT 1 et TMC. « Pour les té­lé­spec­ta­teurs, l’in­té­rêt se­ra d’avoir une bien meilleure image, au moins deux fois plus pré­cise. La HD va amé­lio­rer la fi­nesse de ré­so­lu­tion », avance Ni­co­las Cu­rien, pré­sident du groupe de tra­vail sur la ges­tion de fré­quences hert­ziennes au Con­seil su­pé­rieur de l’au­dio­vi­suel (CSA). Et ce n’est pas seule­ment une ques­tion d’image. L’opé­ra­tion per­met­tra éga­le­ment de li­bé­rer des fré­quences, jusque-là uti­li­sées par la TNT au pro­fit des opé­ra­teurs de té­lé­pho­nie mo­bile qui veulent dé­ve­lop­per la 4G.

6,3 mil­lions de postes ne peuvent re­ce­voir la TNT en HD

Qui dit nou­velle évo­lu­tion tech­no­lo­gique dit aus­si chan­ge­ment de poste et d’adap­ta­teur pour évi­ter à cer­tains té­lé­spec­ta­teurs de se re­trou­ver de­vant un écran noir. « N’at­ten­dez pas le der­nier mo­ment. » Tel est le mot d’ordre lan­cé hier par Gilles Bré­gand, le di­rec­teur de l’Agence na­tio­nale des fré­quences (ANFR) qui vient d’ini­tier une cam­pagne d’in­for­ma­tion et un site In­ter­net (www.re­ce­voir­latnt.fr). Par­ti­cu­liè­re­ment vi­sés, les 57 % des foyers qui dis­posent en­core d’une bonne vieille an­tenne râ­teau, mais sur­tout les 7 % d’entre deux, soit tout de même 1,8 mil­lion de mé­nages, qui re­çoivent ex­clu­si­ve­ment la té­lé­vi­sion sur un seul et unique poste non adap­té. Et ce­la va­rie se­lon les ré­gions. 9,7 % des foyers sont concer­nés en Au­vergne, contre seule­ment 4,9 % en Ile-de-France. Par­mi ces té­lé­spec­ta­teurs, dont beau­coup ha­bitent en zones ru­rales, l’at­ten­tion por­te­ra no­tam­ment sur les per­sonnes âgées, celles à mo­bi­li­té ré­duite ou dis­po­sant de faibles res­sources. Au to­tal, près de 6,3 mil­lions de postes TV ne sont au­jourd’hui pas équi­pés pour re­ce­voir la TNT en haute dé­fi­ni­tion, soit 14 % du parc glo­bal. De quoi don­ner des idées ca­deaux pour les fêtes de fin d’an­née.

(LP/Mat­thieu De Mar­ti­gnac.)

Dans la nuit du 4 au 5 avril 2016, la France bas­cu­le­ra en HD. Qui dit nou­velle évo­lu­tion tech­no­lo­gique, dit aus­si chan­ge­ment de poste et d’adap­ta­teur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.