Guillaume fait pous­ser des fraises en plein Pa­ris

Le Parisien (Paris) - - PARIS - MA­RIE-ANNE GAIRAUD

« ELLES N’AU­RONT pas de goût » ; « elles se­ront toutes pe­tites vos fraises » ; « ça ne se­ra pas ren­table votre idée ». Comme en­cou­ra­ge­ments, on fait mieux ! Mais Guillaume et Gon­zague n’ont pas écou­té leurs pères agri­cul­teurs et se sont lan­cés dans leur pro­jet à corps per­dus. Ré­sul­tat : des fruits au doux goût su­cré

Ces deux pro­vin­ciaux de 28 ans ont créé Agri­cool, jeune en­tre­prise qui veut dé­ve­lop­per l’agri­cul­ture ur­baine dans des… conte­neurs. Leur pre­mier pro­to­type est ins­tal­lé juste à cô­té du parc de Ber­cy (XIIe), à quelques pas de la Ci­né­ma­thèque.

Dans cet es­pace étroit, le duo fait pous­ser 3 600 frai­siers, l’équi­valent d’une ex­ploi­ta­tion de 4 000 m2. « En fait, nous vou­lions re­trou­ver le goût des fruits et lé­gumes de notre en­fance », ra­conte Guillaume. Et en fi­nir avec ces fraises sans sa­veur ve­nues du sud de l’Eu­rope ou ces to­mates bien rouges et rondes mais in­si­pides. « L’idée, c’est de culti­ver au plus près du consom­ma­teur. A mon sens, même les fraises de Plou­gas­tel de­vraient n’être man­gées qu’en Bre­tagne », sou­rit Guillaume.

D’autres fruits et lé­gumes se­ront bien­tôt culti­vés

Mais toutes les villes n’ont pas for­cé­ment beau­coup d’es­pace à of­frir à des pans d’agri­cul­ture. D’où l’idée de faire ap­pel à l’in­no­va­tion pour pro­duire sur de pe­tites sur­faces. « Sans pes­ti­cide, ni OGM », pré­cise Guillaume. Tem­pé­ra­ture maî­tri­sée, lu­mière adap­tée grâce à des LED basse consom­ma­tion… Tout est pen­sé pour être éco­lo­gique. « Nous consom­mons 25 m3 d’eau par an. C’est 90 % de moins que l’agri­cul­ture clas­sique ! On fonc­tionne en cir­cuit fer­mé. Même l’hu­mi­di­té de l’air, on la ré­cu­père. On peut faire tel­le­ment de choses avec la tech­no­lo­gie », s’en­thou­siasme Guillaume.

Le pro­jet, Pé­né­lope Ko­mi­tès, ad­jointe (app. PS) char­gée des es­paces verts, y croit dur comme fer. D’ailleurs, elle compte faire vo­ter une dé­li­bé­ra­tion pour per­mettre à Agri­cool de res­ter un peu plus long­temps que pré­vu près du parc de Ber­cy. « Ce genre d’ex­pé­ri­men­ta­tions va dans le sens de notre vo­lon­té de dé­ve­lop­per l’agri­cul­ture ur­baine sur une tren­taine d’hec­tares dans Pa­ris », ap­plau­dit l’élue. Après leur pre­mière récolte, les deux jeunes hommes es­pèrent mettre en route une di­zaine de pro­to­types pour tes­ter d’autres cultures. Pour ré­ser­ver les pre­mières fraises (3 € la bar­quette), ren­dez-vous sur www.agri­cool.co. At­ten­tion : il y a dé­jà 1 000 Pa­ri­siens en at­tente !

Parc de Ber­cy (XIIe), hier. Le co­fon­da­teur d’Agri­cool, qui pos­sède dé­jà 3 600 frai­siers, en­tend bien dé­ve­lop­per l’agri­cul­ture ur­baine dans des conte­neurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.