Sanofi Pas­teur veut faire tra­vailler plus ses sa­la­riés

Le Parisien (Paris) - - ÉCONOMIE -

SANOFI PAS­TEUR va dé­non­cer les ac­cords sur l’or­ga­ni­sa­tion du tra­vail en vi­gueur pour ses 6 400 sa­la­riés fran­çais, qui bé­né­fi­cient de vingt et un jours de RTT. Ob­jec­tif : amé­lio­rer la pro­duc­ti­vi­té. « Sanofi prône le dia­logue so­cial mais com­mence par mettre un poing dans la gueule de ses sa­la­riés en dé­non­çant les ac­cords », s’est in­di­gné Thier­ry Bodin, co­or­di­na­teur CGT. « Pour cap­ter jus­qu’à 500 M€ d’in­ves­tis­se­ments d’ici à trois ans pour les sites fran­çais et la crois­sance du mar­ché des vac­cins, on doit amé­lio­rer notre ca­pa­ci­té à pro­duire plus », jus­ti­fie en re­tour un porte-pa­role de la division vac­cins. Se­lon des com­pa­rai­sons éta­blies par l’en­tre­prise, les sa­la­riés fran­çais tra­vaille­raient au­tour de 1 500 heures par an, contre 1 700 heures pour leurs col­lègues amé­ri­cains et ca­na­diens, qui n’ont pas de RTT.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.