NLe

Le Parisien (Paris) - - SOCIÉTÉ - FL.M.

Time’s Up, ce jeu où il faut faire de­vi­ner puis mi­mer un per­son­nage, marche ces jours-ci « du ton­nerre », ex­plique une ven­deuse d’un ma­ga­sin de jouets du XIVe ar­ron­dis­se­ment de Pa­ris. « C’est ra­pide, fa­mi­lial et très drôle, c’est pour ce­la que ça plaît », re­prend-elle. Les jeux convi­viaux, « c’est pile le genre de choses dont les gens ont be­soin en ce mo­ment. Il faut bien que la vie re­prenne », confirme avec en­thou­siasme un ven­deur d’un autre antre du jouet du IXe ar­ron­dis­se­ment. Ici, « les clients re­viennent, mais ils le font dif­fé­rem­ment. Les heures d’af­fluence se sont dé­pla­cées. On a moins de monde que les an­nées pré­cé­dentes le sa­me­di après-mi­di, mais di­manche ma­tin, le ma­ga­sin était plein », note-t-il. Un peu plus loin, de­vant une vi­trine où des jouets s’animent, Hou-Chi, cette ma­man d’ori­gine chi­noise confirme : « Mon es­prit n’est pas trop à Noël mais, pour le pe­tit, c’est im­por­tant. Il a droit aux belles choses, alors on va es­sayer de faire les achats dans la bonne hu­meur. »

(LP/Flo­rence Méréo.)

Ma­rie-Ch­ris­tine Noël est ve­nue pho­to­gra­phier les vi­trines « Star Wars ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.