NAu

Le Parisien (Paris) - - SOCIÉTÉ - FL.M.

cin­quième étage, le Père Noël at­tend les en­fants pour la tra­di­tion­nelle pho­to. Mais en ce mer­cre­di, les al­lées des Ga­le­ries La­fayette, à Pa­ris (IXe), sont clair­se­mées. « On compte sur­tout sur les tou­ristes. A cer­tains mo­ments, il y a beau­coup de monde, à d’autres, moins », note une ven­deuse. « C’est calme », sou­pire un vi­gile au ma­ga­sin voi­sin du Prin­temps où un cor­don de sécurité vé­ri­fie sac, écharpe, man­teau. Si l’ac­ti­vi­té a bien sûr com­men­cé à re­prendre, les Ga­le­ries concèdent être en­core à moins 20 % de fré­quen­ta­tion par rap­port à l’an pas­sé. Pour­tant, cer­tains conti­nuent à ve­nir ex­près pour ad­mi­rer les vi­trines. « Noël, pour moi, c’est toute l’an­née, alors je ne renonce pas », ri­gole Ma­rie-Ch­ris­tine, dont le nom de famille est… Noël. A 58 ans, Mme Noël est donc ve­nue de Saint-Mars-Vieux-Mai­sons (Seine-et-Marne) pour pho­to­gra­phier les vi­trines « Star Wars » des Ga­le­ries et mon­trer les cli­chés à ses sept pe­tits-en­fants. « Les at­ten­tats ne bri­se­ront pas la ma­gie de cette fête ! » ex­plique-t-elle, dé­ter­mi­née. A cô­té, un ven­deur de mar­rons se­coue la tête comme pour dire non. Pos­té tous les jours de­vant les grands ma­ga­sins, il su­bit lui aus­si l’ef­fet at­ten­tats. « Re­gar­dez, il n’y a per­sonne, quelques en­fants par­ci par-là, c’est tout. » De­puis le 13 no­vembre, il vend quatre fois moins de ses mar­rons fu­mants.

Bou­le­vard Hauss­mann, Pa­ris (IXe), mer­cre­di.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.