Les Bleus joue­ront en Gua­de­loupe

Coupe Da­vis

Le Parisien (Paris) - - SPORTS - LI.C.

LA GUA­DE­LOUPE a été dé­si­gnée hier par le bu­reau fé­dé­ral de la FFT pour ac­cueillir le France - Ca­na­da du 1er tour de l’édi­tion 2016, du 4 au 6 mars. Cette ren­contre, la pre­mière de Coupe Da­vis or­ga­ni­sée outre-mer, se tien­dra sur terre bat­tue et en plein air au vé­lo­drome Amé­dée-Dé­traux de Baie-Ma­hault, 8 000 places en confi­gu­ra­tion ten­nis.

« Il s’agit d’une pre­mière his­to­rique, a dé­cla­ré hier le pré­sident de la FFT, Jean Ga­chas­sin. Je sou­haite re­mer­cier Yan­nick Noah et les joueurs à l’ori­gine de cette ma­gni­fique ini­tia­tive. » Le coût glo­bal de l’opé­ra­tion — no­tam­ment le trans­port de 400 t de ma­té­riaux de la mé­tro­pole vers les An­tilles — est éva­lué à 1,5 M€. Il se­ra as­su­mé aux deux tiers par les col­lec­ti­vi­tés lo­cales et pour un tiers par la FFT, soit « ce que nous dé­pen­sons en moyenne pour une ren­contre en mé­tro­pole », a pré­ci­sé Ga­chas­sin.

« On est en ca­pa­ci­té d’as­su­rer le fi­nan­ce­ment de cet évé­ne­ment, a dé­cla­ré l’en­tou­rage de Vic­to­rin Lu­rel (PS), pré­sident de ré­gion, pré­ci­sant qu’il n’y au­ra pas de hausse d’im­pôts. Au re­gard des re­tom­bées mé­dia­tiques at­ten­dues, c’est un en­ga­ge­ment qui au­ra un re­tour sur in­ves­tis­se­ment as­su­ré. » « Après tout, ce sont les An­tilles et le sport an­tillais qui gagnent », a dé­cla­ré, fait-play, Ger­main Soum­bo, qui por­tait le pro­jet mar­ti­ni­quais de Fort-de-France, écar­té comme les dos­siers de Rouen et d’Al­bert­ville.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.