Elec­tion, mode d’emploi

Le Parisien (Paris) - - LE FAIT DU JOUR - CA­RO­LINE BRAUD

li­mite ayant été re­por­tée du 31 dé­cembre 2014 au 30 sep­tembre 2015. 800 000 per­sonnes ont pu en bé­né­fi­cier. Les ins­crip­tions ont bon­di au mois de sep­tembre : elles ont été mul­ti­pliées par dix par rap­port à un mois nor­mal, s’est fé­li­ci­té Ber­nard Ca­ze­neuve, le mi­nistre de l’In­té­rieur.

Prime au vain­queur

Pour le reste, peu de chan­ge­ment : le mode de scru­tin reste le même. Les conseillers ré­gio­naux sont élus pour six ans à la pro­por­tion­nelle. Les listes pa­ri­taires sont conduites par une tête de liste ré­gio­nale, qui se­ra dé­si­gnée pré­sident de ré­gion en cas de vic­toire. Ces listes ré­gio­nales sont di­vi­sées par dé­par­te­ments. Le scru­tin est à deux tours, le deuxième se dé­rou­le­ra di­manche pro­chain. Seules les listes ayant ob­te­nu plus de 10 % des votes peuvent se main­te­nir. Celles qui ont dé­pas­sé la barre des 5 % peuvent fu­sion­ner avec une liste qua­li­fiée au se­cond tour à condi­tion d’avoir trou­vé un ac­cord avant mar­di à 18 heures. La liste ar­ri­vée en tête au se­cond tour ob­tient au­to­ma­ti­que­ment 25 % des sièges. Cette prime au vain­queur a été mise en place en 1999 après le trau­ma­tisme des élec­tions de 1998. A l’époque, au­cune for­ma­tion po­li­tique n’avait rem­por­té de ma­jo­ri­té ab­so­lue dans la plu­part des ré­gions, et quatre élus de droite avaient, pour de­ve­nir pré­si­dents, ac­cep­té le sou­tien du FN, sus­ci­tant une énorme contro­verse. La prime a pour ob­jec­tif de confé­rer au ga­gnant une réelle ma­jo­ri­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.