Vive ten­sion entre l’Irak et la Tur­quie

Le Parisien (Paris) - - ACTUALITÉ -

L’IRAK A DE­MAN­DÉ, HIER, à la Tur­quie de re­ti­rer des troupes dé­ployées sur son sol, par­lant de « sé­rieuse vio­la­tion de la sou­ve­rai­ne­té ira­kienne ». Des sol­dats turcs sont ar­ri­vés dans la ré­gion de Mos­soul (au nord de l’Irak) pour rem­pla­cer des troupes qui forment des com­bat­tants kurdes ira­kiens lut­tant contre Daech. L’EI contrôle Mos­soul de­puis juin 2014. Hier, le mi­nis­tère ira­kien des Af­faires étran­gères a convo­qué l’am­bas­sa­deur de Tur­quie alors que le pré­sident ira­kien, Fouad Mas­soum, un Kurde, a qua­li­fié le mou­ve­ment de troupes turques de « vio­la­tion du droit in­ter­na­tio­nal ». La zone, si­tuée à 80 km de la fron­tière turque, et où se trouve le camp d’en­traî­ne­ment, est ac­tuel­le­ment sous contrôle des forces kurdes, mais elle est aus­si re­ven­di­quée par Bag­dad. Le Pre­mier mi­nistre turc, Ah­met Da­vu­to­glu, a dé­men­ti hier que ce mou­ve­ment de troupes consti­tuait le préa­lable à une opé­ra­tion mi­li­taire en Irak.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.