NJar­di­nier,

L’emploi à do­mi­cile, c’est 1,6 mil­lion de sa­la­riés

Le Parisien (Paris) - - ACTUALITÉ - V.V.

auxi­liaire de vie, coif­feuse, ba­by-sit­ter, mais aus­si in­ter­prète en lan­gage des signes, prof de mu­sique ou de maths, coach spor­tif, cui­si­nière, es­thé­ti­cienne... : les mé­tiers au­to­ri­sés pour le ser­vice à la per­sonne sont aus­si di­vers que les be­soins d’un par­ti­cu­lier. La Fé­dé­ra­tion des par­ti­cu­liers em­ployeurs de France (Fe­pem) éva­lue ain­si à 1,6 mil­lion le nombre de sa­la­riés qui exercent un emploi au ser­vice de 3,6 mil­lions de par­ti­cu­liers. Ces em­ployés sont sur­tout des femmes (plus de 85 %), sou­vent âgées : près de la moi­tié d’entre elles ont plus de 50 ans.

Beau­coup d’em­plois fa­mi­liaux

Dans 52 % des cas, il s’agit d’un tra­vail à temps par­tiel cu­mu­lé avec une autre ac­ti­vi­té prin­ci­pale exer­cée dans un autre do­maine. Pour au­tant, le nombre d’heures réa­li­sées par les sa­la­riés du sec­teur at­teint 1,8 mil­liard par an, dont une grande par­tie sont ef­fec­tuées par des as­sis­tantes ma­ter­nelles (1,2 mil­liard d’heures). Mais l’es­sen­tiel de ces sa­la­riés de ser­vice à la per­sonne (1,2 mil­lion) exercent des em­plois dits fa­mi­liaux, c’est-à-dire d’aides mé­na­gères, de jar­di­niers, d’auxi­liaires de vie… Le sec­teur pèse tout de même 12,2 Mds€. Soit en­vi­ron 9 Mds€ de masse sa­la­riale net et plus de 3 Mds€ de co­ti­sa­tions pa­tro­nales et sa­la­riales.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.