Le chanvre lé­ga­li­sé au pays du si­rop d’érable

Le Parisien (Paris) - - ACTUALITÉ - Mon­tréal (Ca­na­da) De notre cor­res­pon­dante MA­RIE-LAURE JOS­SE­LIN

LA FEUILLE DE CHANVRE va-telle bien­tôt rem­pla­cer la feuille d’érable sur le dra­peau ca­na­dien ? Cette image qui cir­cule sur le Net fait écho à la pro­po­si­tion choc du nou­veau Pre­mier mi­nistre, Jus­tin Trudeau. Le Ca­na­da compte dé­po­ser des « me­sures qui lé­ga­li­se­ront et ré­gle­men­te­ront la consom­ma­tion de ma­ri­jua­na et li­mi­te­ront l’ac­cès à cette sub­stance », a-t-il dé­cla­ré dans son dis­cours inau­gu­ral. Il de­vien­drait ain­si le pre­mier pays du G 7 à le faire, même si quatre Etats amé­ri­cains, dont le Co­lo­ra­do, ont fran­chi le Ru­bi­con.

Deux Ca­na­diens sur trois sont fa­vo­rables à cette lé­ga­li­sa­tion, se­lon un son­dage da­tant de dé­but no­vembre. Le Pre­mier mi­nistre lui­même a avoué avoir fu­mé… à cinq ou six re­prises. La me­sure pour­rait ren­trer en ap­pli­ca­tion dès 2016.

Pour­quoi cette dé­ci­sion ? Sur leur plate-forme de cam­pagne, le par­ti du Pre­mier mi­nistre, les Li­bé­raux, in­dique que « le sys­tème ac­tuel pro­fite sur­tout à la grande cri­mi­na­li­té et ne pro­tège pas les jeunes consom­ma­teurs ». Il faut donc ré­for­mer, af­firme-t-il, et « ce­la per­met­tra aus­si de sou­la­ger l’ap­pa­reil ju­di­ciaire, en­gor­gé d’un trop grand nombre de dé­lits mi­neurs non vio­lents », comme la pos­ses­sion de pe­tites quan­ti­tés de ma­ri­jua­na. Les ar­ticles concer­nant sa consom­ma­tion et sa pos­ses­sion se­ront re­ti­rés du Code cri­mi­nel.

Où le can­na­bis se­ra-t-il ven­du ? C’est en­core im­pré­cis. De l’en­ca­dre­ment de la production aux points de vente, en pas­sant par le contrôle de la qua­li­té, la ques­tion de l’or­ga­ni­sa­tion reste la grande in­con­nue. Mais des pistes ont dé­jà été avan­cées. La vente chez les « dé­pan­neurs » (on dé­signe ain­si au Ca­na­da les pe­tites épi­ce­ries de quar­tier) n’est pas ex­clue. Ce se­rait à coup sûr une pe­tite ré­vo­lu­tion. Les plus pré­pa­rés à cette lé­ga­li­sa­tion sont pro­ba­ble­ment les en­tre­prises qui fa­briquent dé­jà de la ma­ri­jua­na et les dis­pen­saires qui en vendent — une cen­taine à Van- cou­ver — mais à des fins thé­ra­peu­tiques, une pra­tique au­to­ri­sée dans le pays de­puis 2001.

En sep­tembre, en pleine cam­pagne, Jus­tin Trudeau par­lait d’un par­te­na­riat entre le fé­dé­ral et les pro­vinces quant à la ré­gle­men­ta­tion. « Ce ne sont pas des bu­reau­cra­ties à Ot­ta­wa qui vont s’im­po­ser à tra­vers le pays », avait-il pré­ci­sé.

Fin oc­tobre, la ville de Qué­bec fai­sait part de son in­quié­tude en ce qui concerne la sécurité pu­blique. Le Pre­mier mi­nistre de la pro­vince s’est dit fa­vo­rable à une dé­cri­mi­na­li­sa­tion, mais il a cer­tains doutes sur la lé­ga­li­sa­tion, qui im­pli­que­rait une dis­tri­bu­tion à plus grande échelle. L’As­so­cia­tion ca­na­dienne des chefs de po­lice s’est dé­jà dans le pas­sé pro­non­cée en fa­veur d’un al­lè­ge­ment des pro­cé­dures.

Ma­ni­fes­ta­tion à Van­cou­ver (Ca­na­da) en fa­veur de la lé­ga­li­sa­tion du can­na­bis.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.