Rien n’est joué

Le Parisien (Paris) - - LE FAIT DU JOUR - J.H.

À L’IS­SUE du pre­mier tour, le can­di­dat des Ré­pu­bli­cains, Her­vé Mo­rin, ar­rive en tête avec 27,9 % des suf­frages, sui­vi de près par son ad­ver­saire du Front na­tio­nal, Ni­co­las Bay (27,7 %). S’il ap­pa­raît dis­tan­cé avec 23,5 % des voix, le so­cia­liste Ni­co­las Mayer-Ros­si­gnol conserve des rai­sons d’es­pé­rer. Ni­co­las Bay (FN) ar­rive en tête tant dans l’Eure qu’en Seine-Ma­ri­time (33,58 % et 27,99 %). Her­vé Mo­rin (UDI-LRMoDem) re­cueille 28,37 % dans son dé­par­te­ment de l’Eure et 24,43 % en Seine-Ma­ri­time. Le pré­sident sor­tant de la ré­gion, le so­cia­liste Ni­co­las Mayer-Ros­si­gnol, doit se conten­ter de la 3e place en ob­te­nant 20,18 % dans l’Eure et 25 % en Seine-Ma­ri­time.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.