La vic­toire et l’amer­tume de Jé­ré­my Char­dy

In­ter­clubs (fi­nales). Le TCBB perd mais prend date

Le Parisien (Paris) - - SPORTS ILE-DE-FRANCE - TH.R. THIER­RY RAY­NAL

UN AN SÉ­PARE ces deux sou­rires. Ce­lui d’hier était beau­coup plus cris­pé au mo­ment de la cé­ré­mo­nie des récompenses. Après avoir rem­por­té dans la joie le titre des In­ter­clubs D 1 la sai­son pas­sée avec l’équipe de Sar­celles, Jé­ré­my Char­dy était de re­tour dans la com­mune du Val-d’Oise pour un dou­blé dé­cro­ché cette fois avec Vil­la Prim­rose Bor­deaux, son nou­veau club. Quelques jours avant l’ou­ver­ture de la com­pé­ti­tion, mi­no­vembre, le no 31 mon­dial (28 ans) avait ré­vé­lé ne pas avoir été payé, ain­si que ses par­te­naires Kar­lo­vic, Nie­mi­nen et Man­na­ri­no, pour une en­ve­loppe glo­bale es­ti­mée au­tour de 100 000 €.

Mis en cause, le pré­sident sar­cel­lois Jo­na­than Chaouat avait fait son mea culpa, mais la co­lère de Jé­ré­my Char­dy était en­core bien pré­sente hier. « Cette si­tua­tion est éner­vante et dif­fi­cile, sou­pi­rait-il. Quand on m’a de­man­dé de ve­nir à Sar­celles, j’ai ado­ré le pro­jet. J’ai fait ve­nir des potes et sol­li­ci­té des spon­sors pour ga­gner le titre. Et on ne nous paie pas. Le maire de Sar­celles m’a don­né sa pa­role que ça al­lait se ré­soudre. » Ce que confir­mait l’édile, Fran­çois Pup­po­ni : « On at­tend les fac­tures des joueurs et un plan d’apu­re­ment va être mis en place. Tout va être ré­glé au plus vite. » Pré­sent du­rant le week-end au­tour des courts sar­cel­lois, Jo­na­than Chaouat n’a pas sou­hai­té s’ex­pri­mer. Amai­gri et vi­si­ble­ment très mar­qué, il au­rait, se­lon nos in­for­ma­tions, su­bi des me­naces et ne se­rait plus le bien­ve­nu dans le mi­lieu ten­nis­tique. Au club, il au­rait ré­cem­ment réuni les sa­la­riés pour mettre sa pré­si­dence entre leurs mains. Mais ces der­niers n’au­raient pas sou­hai­té qu’il parte.

« Je trouve dom­mage que le club de Sar­celles soit dans cette si­tua­tion, nous a confié Jean Ga- « C’était dé­jà bien d’être en fi­nale, mais on n’est pas loin des titres. Voi­là notre ob­jec­tif pour les pro­chaines an­nées. » Phi­lippe Jo­liot ca­chait hier sa dé­cep­tion der­rière un sou­rire. Le di­rec­teur gé­né­ral du TC Boulogne-Billan­court pou­vait tou­te­fois être fier de ses troupes qui ont me­né la vie dure à leurs ad­ver­saires. Si les gar­çons se sont in­cli­nés lo­gi­que­ment face à Vil­la Prim­rose Bor­deaux (4-2), les filles du TCBB ont pous­sé Thion­ville au su­per tie-break. DAMES. Simples : chas­sin, le pré­sident de la Fé­dé­ra­tion. Mais le dé­pu­té-maire a été royal et la ré­pu­ta­tion de la ville ne doit pas être en­ta­chée. » D’ailleurs, la can­di­da­ture de Sar­celles,

HOMMES.

Doubles :

« Le maire de Sar­celles m’a don­né sa pa­role »

dont l’équipe s’est main­te­nue avec un ef­fec­tif très jeune, pour ac­cueillir une troi­sième fois de suite les In­ter­clubs, semble être en bonne voie.

Sar­celles, hier. Jé­ré­my Char­dy joue et gagne dé­sor­mais pour le club bor­de­lais de Vil­la Prim­rose.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.