La drôle de tête de Néan­der­tal en­fin ex­pli­quée

Le Parisien (Paris) - - SOCIÉTÉ -

POUR­QUOI l’homme de Néan­der­tal (ci-contre) a-til des sour­cils saillants et une mâ­choire pro­tu­bé­rante, alors que l’homme mo­derne a un vi­sage fin ? Une étude pu­bliée hier dans « Na­ture Com­mu­ni­ca­tions » ex­plique d’où viennent ces dif­fé­rences in­tri­gantes entre les deux cou­sins qui ont co­exis­té pen­dant quelques mil­liers d’an­nées. Après avoir exa­mi­né la mâ­choire d’un en­fant néan­der­ta­lien, les cher­cheurs ont mon­tré qu’après la nais­sance, il y avait une su­per­po­si­tion de dé­pôts d’os dans le vi­sage chez les deux es­pèces. Mais, alors que chez les Néan­der­ta­liens ces amas d’os conti­nuent de gros­sir pen­dant l’ado­les­cence, chez l’homme mo­derne, il se pro­duit l’ef­fet in­verse. Ils se ré­sorbent quand l’en­fant gran­dit, lui don­nant un vi­sage plus plat. Il reste à éta­blir quand cette dif­fé­rence est ap­pa­rue.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.