« On a en­vie d’évi­ter le Bayern et le Bar­ça»

Le Parisien (Paris) - - SPORTS LIGUE DES CHAMPIONS - Y.L. (AVEC S.D.M ET D.S.)

COMME si ce­la ris­quait de lui por­ter mal­heur, Laurent Blanc n’a ja­mais pro­non­cé le nom du Bayern Mu­nich et de Bar­ce­lone hier soir. Même les non-ini­tiés ont pour­tant com­pris que l’en­traî­neur du PSG pen­sait aux deux monstres sa­crés eu­ro­péens au mo­ment d’évo­quer les équipes à évi­ter lors du ti­rage au sort des 8es de fi­nale de la Ligue des cham­pions. « Le ti­rage est un mo­ment im­por­tant, sou­li­gneB­lanc. Comme tous les deuxièmes, on veut évi­ter les deux fa­vo­ris. »

Au-de­là de l’iden­ti­té de l’ad­ver­saire, le coach veut croire que Pa­ris peut re­le­ver n’im­porte quel dé­fi mi-fé­vrier : « Il fau­dra être en forme et en­core meilleurs. Au com­plet, Pa­ris peut avoir un rôle à jouer. » C’est

Stam­bou­li cette idée que les joueurs s’échinent à in­crus­ter dans leur es­prit et ce­lui du pu­blic. « Le Bayern et Bar­ce­lone sont ha­bi­tués au der­nier car­ré, voire à la fi­nale, ad­met le mi­lieu de ter­rain Blaise Ma­tui­di, plus pru­dent que ses co­équi­piers. Alors, oui, on a en­vie de les évi­ter. On es­père un ti­rage po­si­tif, même si on re­grette de de­voir jouer le deuxième match à l’ex­té­rieur à cause de la deuxième place. De notre cô­té, on est ar­més pour faire en­core mieux que la sai­son der­nière. »

Ses co­équi­piers rap­pellent que l’ob­jec­tif du club consiste à tou­cher les étoiles. « Si on veut ga­gner cette Ligue des cham­pions, on ne peut pas choi­sir l’ad­ver­saire, in­siste Lu­cas. Moi, je crois en nous. On est ca­pables

Ra­biot

Ma­tui­di de battre les grands. Bar­ce­lone est la meilleure équipe du monde, mais si on veut al­ler au bout, il fau­dra bien l’af­fron­ter et l'éli­mi­ner à un mo­ment de la com­pé­ti­tion. »

Ren­dez-vous lun­di à mi­di

Le gar­dien Ke­vin Trapp adopte le même ton conqué­rant : « Notre équipe est as­sez forte pour battre n’im­porte quel ad­ver­saire. On l’a vu à Ma­drid, même si on a per­du. On est ca­pables de le faire. Bien sûr, le Bar­ça et le Bayern sont forts. Mais nous aus­si on est cos­tauds. On at­tend le ti­rage au sort avec im­pa­tience, mais si tu veux ga­gner l’épreuve, il faut s’im­po­ser contre n’im­porte qui. »

Le por­tier al­le­mand est tel­le­ment

Lu­cas pres­sé de connaître ses fu­turs ad­ver­saires qu’il croyait que le ti­rage au sort avait lieu sa­me­di, comme ce­lui de l’Eu­ro. Lui et ses co­équi­piers de­vront en fait pa­tien­ter jus­qu’à lun­di à mi­di. Juste sur ce ti­rage, le club joue très gros.

Les ad­ver­saires pos­sibles du PSG en 8es de fi­nale. Qua­li­fiés et pre­miers de leur groupe : Wolf­sburg (All), At­lé­ti­co Ma­drid (Esp), Man­ches­ter Ci­ty (Ang), FC Bar­ce­lone (Esp), Bayern Mu­nich (All), Ze­nith Saint-Pe­ters­bourg (Rus). Dans le groupe G, trois clubs peuvent en­core ter­mi­ner pre­miers : FC Por­to (Por), Chel­sea (Ang) et Dy­na­mo Kiev (Ukr)..

Ibra­hi­mo­vic

VI­DÉOS

Les ré­ac­tions d’après-match

La­vez­zi

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.