On n’a ja­mais vu la guerre ain­si

Le Parisien (Paris) - - LES SORTIES AU CINÉMA - RE­NAUD BA­RO­NIAN

de Jan Bul­theel, avec les voix de Be­noît Ma­gi­mel, Jean-Hugues An­glade, Ju­lie Gayet… Du­rée : 1 h 26. Dès 11 ans. PEU S’Y SONT ris­qués : abor­der des su­jets dou­lou­reux comme la guerre en choi­sis­sant de les trai­ter en images d’ani­ma­tion pour les plus jeunes. « Ca­fard », qui sort au­jourd’hui, réus­sit cette prouesse. Si­gné du réa­li­sa­teur belge Jan Bul­theel, le film conte le des­tin peu com­mun de Jean, pa­tron de bis­trot à Os­tende, veuf et cham­pion du monde de lutte, qui s’en­gage en 1914 dans un lé­gen­daire ba­taillon d’au­to­mi­trailleuses pour ven­ger sa fille vio­lée par des sol­dats al­le­mands.

Des sé­quences très réa­listes

Ins­pi­ré de faits réels, « Ca­fard » colle de fa­çon très hu­maine au plus près de son héros — ex­tra­or­di­nai­re­ment dou­blé par Be­noît Ma­gi­mel —, ce cham­pion si fort, si at­ta­chant, mais si per­du dans les méandres d’un conflit qu’il ne maî­trise pas. S’y ajoutent des sé­quences de guerre très réa­listes à tra­vers un ré­cit où l’on fait des dé­cou­vertes à chaque scène. Même si cer­tains pas­sages sont durs, les pré­ados ap­pren­dront beau­coup sur la Grande Guerre. Sur­tout, le réa­li­sa­teur n’a re­non­cé à au­cune au­dace gra­phique : plans très ser­rés sur des vi­sages bu­ri­nés et fa­ti­gués, ciels qui se teintent de rouge ou d’orange sous les dé­luges de bombes et de gaz toxiques, pay­sages de cam­pagne presque trans­pa­rents, qui semblent dis­pa­raître, comme rayés de la carte par la folle guerre me­née par les hommes.

(Prod.)

Le film n’est pas un chef-d’oeuvre es­thé­tique mais le scé­na­rio, ori­gi­nal et ri­go­lo, sé­dui­ra les plus pe­tits.

Les dé­cors et les per­son­nages té­moignent d’une vraie au­dace gra­phique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.