Une tri­an­gu­laire à haut risque pour la droite

Le Parisien (Paris) - - PARIS - O.D.

LE SOU­RIRE car­nas­sier af­fi­ché lun­di par Claude Bar­to­lone (PS) à l’an­nonce d’un ac­cord au se­cond tour entre le PS, les Verts et le Front de gauche en di­sait long. L’homme sait comp­ter et voit une vic­toire à sa por­tée di­manche, dans un contexte na­tio­nal dé­fa­vo­rable à la gauche. Avec cet ac­cord, il ap­proche ma­thé­ma­ti­que­ment les 40 % et compte bien ain­si faire mieux que Va­lé­rie Pé­cresse (LR).. Ce n’est que de l’arith­mé­tique, mais la po­si­tion du pré­sident de l’as­sem­blée na­tio­nale est ren­for­cée. Ni­co­las Sar­ko­zy, pa­tron des Ré­pu­bli­cains, le sait par­fai­te­ment. Hier, il a dé­cla­ré de­vant les dé­pu­tés LR que « c’est dur pour elle » (Pé­cresse) en de­man­dant de « faire bloc au­tour de Va­lé­rie ». Se­lon notre son­dage Odoxa pu­blié ce ma­tin, la liste d’union de la gauche me­née par Claude Bar­to­lone at­tein­drait 40 % des suf­frages ex­pri­més au se­cond tour. Mais la liste LR-UDI-Mo­Dem de Va­lé­rie Pé­cresse res­te­rait tout de même en tête avec 42 % des voix. Ver­dict di­manche soir.

Lun­di et mar­di, les trac­ta­tions d’état-ma­jor à gauche sont al­lées bon train pour trou­ver une place à cha­cun. De­puis hier 18 heures, les jeux sont faits. Ain­si Pierre Serne, vice-pré­sident Vert char­gé des trans­ports, se re­trouve tête de liste dans le Val-d’Oise alors que le pa­tron du PS dé­par­te­men­tal, Ra­chid Te­mal ré­tro­grade en 3e po­si­tion. Et dans le Val-de-Marne, c’est le pa- tron du PC dé­par­te­men­tal, Fa­bien Guillaud-Ba­taille qui mène la liste sou­te­nue par Bar­to­lone. La seule tête de liste com­mu­niste en Ile-deF­rance. Pour le Front na­tio­nal, l’ob­jec­tif est de re­trou­ver des élus au con­seil ré­gio­nal, comme ce fut le cas entre 2004 et 2010. Trois listes ont été dé­po­sées en pré­fec­ture pour le se­cond tour des élec­tions ré­gio­nales. Chaque liste com­porte un cer­tain nombre de can­di­dats par dé­par­te­ment. Pour Pa­ris, ce­la re­pré­sente 42 noms. Nous les pu- blions tous. A droite et au Front na­tio­nal, il n’y a pas de chan­ge­ments par rap­port au 1er tour. La liste Bar­to­lone in­tègre des can­di­dats Front de gauche et éco­lo­gistes, dont les listes ont dé­pas­sé les 5 % di­manche der­nier. La liste qui ar­ri­ve­ra en tête lors du se­cond tour de di­manche ob­tien­dra au­to­ma­ti­que­ment un quart des sièges de l’as­sem­blée ré­gio­nale, le reste des sièges se­ra ré­par­ti à la pro­por­tion­nelle entre toutes les listes (c’est la même règle que lors des mu­ni­ci­pales).

Les pro­chains mee­tings des can­di­dats : Va­lé­rie Pé­cresse, ce soir à 19 h 30 au Pa­lais des sports d’Is­sy-lesMou­li­neaux (Hauts-de-Seine). Claude Bar­to­lone, ce soir à 18 h 45 au Pa­lais des sports de Cré­teil (Val-de-Marne). Wal­le­rand de Saint-Just, de­main à 20 heures salle Wa­gram (Pa­ris XVIIe), avec Ma­rine Le Pen.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.