L’étrange coup de fil de Sa­lah Ab­des­lam à un pri­son­nier

Le Parisien (Paris) - - TERRORISME - JEAN-MARC DUCOS

re­cher­ché par toutes les po­lices d’Eu­rope, Mo­ha­med Abri­ni, 30 ans, qui ac­com­pa­gnait jus­te­ment Sa­lah Ab­des­lam le 11 no­vembre au vo­lant d’une Re­nault Clio à Pa­ris, deux jours avant les tueries. Abri­ni fait aus­si l’ob­jet d’un man­dat d’ar­rêt in­ter­na­tio­nal. L’équipe com­mune d’en­quête fran­co-belge a mis en évi­dence des « liens étroits » entre les deux hommes. com­pa­gnie de Sa­lah Ab­des­lam. Et c’est en­core Chouaa qui vien­dra cher­cher Abri­ni dans un aé­ro­port fran­çais à son re­tour de « va­cances » fin juillet 2015. Beau­coup trop de ha­sards pour ce­lui qui re­ven­dique seule­ment « avoir ren­du ser­vice », se­lon son avo­cat qui in­siste sur « sa pré­somp­tion d’in­no­cence. Mon client n’ap­par­tient pas à la mou­vance ra­di­cale. Il ne l’est pas. Et en­core une fois, ce n’est pas parce que l’on connaît un cri­mi­nel que l’on est soi-même un cri­mi­nel ! » tem­pête Me Guy­lain Ma­fu­ta-La­man. Chouaa com­pa­raî­tra de­main de­vant la cour d’ap­pel de Bruxelles pour de­man­der sa re­mise en li­ber­té face aux charges de « par­ti­ci­pa­tion aux ac­ti­vi­tés d’un groupe ter­ro­riste ». Un homme dont le père, Ab­del­ka­der, n’est autre que l’an­cien imam ul­tra­ra­di­cal de Ver­viers, l’autre fief du ji­ha­disme belge.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.