Le rap­peur dis­pa­ru avait été étran­glé

Le Parisien (Paris) - - FAITS DIVERS -

LES DEUX HOMMES de 24 et 28 ans in­ter­pel­lés lun­di après la dis­pa­ri­tion dé­but sep­tembre d’un rap­peur dans l’Yonne ont été mis en exa­men pour ho­mi­cide vo­lon­taire et écroués hier soir. Du­rant leur garde à vue, ils ont dé­cla­ré avoir eu une al­ter­ca­tion avec Ni­dal Bou­ta­har, 33 ans, connu sous son nom de scène N’dal, après être sor­tis en sa com­pa­gnie d’une dis­co­thèque près de Sens dans la nuit du 5 au 6 sep­tembre. Ils au­raient alors dé­ci­dé de le tuer en l’étran­glant avant de mettre le feu à son ca­davre. Ils ont ex­pli­qué avoir en­suite ca­ché son corps sous une bâche, puis, quelques jours plus tard, être al­lé le je­ter dans le puits d’une cham­pi­gnon­nière. Hier après-mi­di, sur leurs in­di­ca­tions, les gen­darmes, ac­com­pa­gnés de pom­piers spé­cia­li­sés en in­ter­ven­tions en mi­lieu pé­rilleux, y ont re­trou­vé le corps de la vic­time.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.