N

Des pré­cé­dents très mé­dia­tiques

Le Parisien (Paris) - - SPORTS - S.D.M.

La Fé­dé­ra­tion a dé­jà écar­té dans le pas­sé cer­tains de ses in­ter­na­tio­naux. En 2010, Ni­co­las Anel­ka avait éco­pé d’une lourde sanc­tion (18 matchs) après ses in­sultes, ren­dues pu­bliques, en­vers Ray­mond Do­me­nech lors de la Coupe du monde, met­tant ain­si fin à sa car­rière chez les Bleus. Les me­neurs de la mu­ti­ne­rie de Knys­na ont aus­si été pu­nis (5 matchs pour Evra, 3 pour Ri­bé­ry et 1 pour Tou­la­lan). En no­vembre 2012, pour être sor­tis en boîte de nuit entre deux matchs des Es­poirs, Yann M’Vi­la ou en­core An­toine Griez­mann avaient été sus­pen­dus vingt mois pour le pre­mier (ré­duit à seize), qua­torze pour le se­cond. Eric Can­to­na a aus­si été écar­té dix mois des Bleus en 1988 après avoir in­sul­té Hen­ri Mi­chel, son sé­lec­tion­neur. Puis, en 1995, sa sus­pen­sion de neuf mois par la Fé­dé­ra­tion an­glaise (éten­due par la Fifa à toutes les com­pé­ti­tions in­ter­na­tio­nales) pour son coup de pied contre un sup­por­teur de Crys­tal Pa­lace l’a éloi­gné dé­fi­ni­ti­ve­ment de l’équipe de France.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.