N

Le Parisien (Paris) - - SPORTS - S.N.

L’at­ta­quant du Real n’est heu­reux que lors­qu’il marque. Alors, après son qua­dru­plé contre Malmö (8-0) mar­di soir, le triple Bal­lon d’or s’est mon­tré sou­riant et ba­vard. Il a vo­lon­tiers ré­pon­du aux jour­na­listes. Pré­ci­sant d’abord les pro­pos te­nus à l’oreille de Laurent Blanc à l’is­sue du match entre le Real Ma­drid et le PSG (1-0), le 3 no­vembre. « Laurent Blanc m’avait com­pli­men­té et je suis al­lé le re­mer­cier et lui dire que j’ad­mire son tra­vail (NDLR : comme en­traî­neur) comme lui m’ad­mire en tant que joueur », a dé­taillé le Por­tu­gais, confir­mant ce que nous ré­vé­lions le 6 no­vembre sur cette dis­cus­sion avec le coach du PSG. Ro­nal­do a éga­le­ment as­su­ré de sa bonne re­la­tion avec Nas­ser AlK­he­laï­fi avec le­quel il s’était mon­tré com­plice dans les al­lées du stade San­tia­go Ber­na­beu : « J’ai été très sou­vent aux cô­tés du pré­sident du PSG lors des re­mises de prix et il s’est tou­jours bien com­por­té en­vers moi. »

Il as­sure vou­loir res­ter au Real Ma­drid

Est-ce que ces dé­cla­ra­tions rap­prochent le triple Bal­lon d’or de la ca­pi­tale fran­çaise ? Non, à en croire sa mise au point fi­nale. « J’ai en­core plu­sieurs an­nées de contrat avec le Real Ma­drid (NDLR : jus­qu’en juin 2018). Bien sûr que je vais res­ter », a lan­cé le meilleur bu­teur de l’his­toire de la Ligue des cham­pions. Ces mots en­gagent di­rec­te­ment la pa­role de CR7 (et pas celle de son agent) au­près de son pré­sident, Flo­ren­ti­no Pé­rez, de ses co­équi­piers et des sup­por­teurs ma­dri­lènes. Mais d’ici au mois de juin, Cris­tia­no Ro­nal­do a le temps de mar­quer beau­coup d’autres buts. Et de re­prendre la pa­role.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.