Eu­pho­ri­sant Cold­play

Le Parisien (Paris) - - LOISIRS ET SPECTACLES - EM­MA­NUEL MAROLLE

SALLE WA­GRAM, 21 H 45. Cold­play a le sou­rire. Ce­la s’en­tend sur son nou­vel al­bum « A Head Full of Dreams », sor­ti ven­dre­di. Ce­la se voyait hier soir, salle Wa­gram, pour un concert ré­ser­vé aux in­con­di­tion­nels qui avaient dé­cro­ché une in­vi­ta­tion sur le site du groupe bri­tan­nique.On s’at­ten­dait à un show pro­mo­tion­nel où le qua­tuor al­lait jouer avant tout ses nou­veaux titres. Pas ques­tion en pe­tit co­mi­té, où l’idée est de faire plai­sir. Alors Cold­play se montre gé­né­reux, en­chaî­nant ses énormes tubes « Pa­ra­dise », « Clocks » puis « Yel­low », trip­tyque ver­ti­gi­neux dès les pre­mières vingt mi­nutes. Pas de long dis­cours mais de la mu­sique, en­thou­sias­mante, sal­va­trice. Cold­play a l’ha­bi­tude de sou­le­ver des stades. Il re­tourne en quelques titres ce pe­tit théâtre avec la même puis­sance. Que ce soit avec quelques nou­velles chan­sons comme « Hymn for the Wee­kend » ou « Ad­ven­ture of a Li­fe­time » ou des clas­siques comme « Viva la Vida » et « A Sky Full of Stars », re­pris par toute la salle dans une ava­lanche de confet­tis étoi­lés. La fête sans ou­blier l’émo­tion. « On adore Pa­ris. On a dé­ci­dé en deux se­maines de ve­nir jouer ici. On a trou­vé cette salle. J’es­père que ça va tout de même pour vous après ce qui s’est pas­sé ici il y a quelques se­maines », lance Ch­ris Mar­tin, avant de fi­nir sur « Up and Up » où il ré­pète « ne laisse ja­mais tom­ber ». Juste ce qu’il faut après un peu plus d’une heure d’un concert eu­pho­ri­sant.

Pour ce concert qui réunis­sait des fans en pe­tit co­mi­té, le groupe s’est mon­tré gé­né­reux, jouant ses plus grands tubes, re­pris par la salle.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.