Le gé­nie fran­çais

Le Parisien (Paris) - - LE FAIT DU JOUR - FRÉ­DÉ­RIC VÉZARD

Mau­rice Lau­ré était un homme in­gé­nieux. En 1954, ce fonc­tion­naire crée la taxe à la va­leur ajou­tée. La TVA. Un im­pôt simple — il suc­cède à une my­riade de pré­lè­ve­ments « en cas­cade » — et éga­li­taire, puisque la taxe est pro­por­tion­nelle à la somme dé­pen­sée par le consom­ma­teur. Un sys­tème sé­dui­sant, co­pié de­puis par tous les pays du monde. Cet im­pôt, pur pro­duit du gé­nie fran­çais, a été dé­na­tu­ré par un tra­vers tout aus­si fran­çais. Au fil des ans, à force d’ex­cep­tions ré­cla­mées par les groupes de pres­sion et re­layées par des élus do­ciles, la TVA est de­ve­nue un ma­quis in­forme, voire ri­sible lorsque l’on constate, par exemple, que le cho­co­lat blanc est plus taxé que le cho­co­lat noir. Il se­rait temps qu’un hé­ri­tier de Mau­rice Lau­ré se penche sur la ques­tion.

@FVEZARD

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.