Les ter­ro­ristes se sont pro­cu­ré des armes trop fa­ci­le­ment

Le Parisien (Paris) - - TERRORISME - ÉRIC PEL­LE­TIER

LES MI­NISTRES de l’In­té­rieur du G 6 (Grande-Bre­tagne, Al­le­magne, Po­logne, Espagne, Ita­lie et France), re­joints par le se­cré­taire amé­ri­cain à la Sécurité in­té­rieure, se sont réunis à Londres les 9 et 10 dé­cembre pour évo­quer des su­jets brû­lants : échanges de ren­sei­gne­ments avec les Etats-Unis, contrôle aux fron­tières, et, bien sûr, lutte contre le ter­ro­risme après les tueries de Pa­ris, le 13 no­vembre, et de San Ber­nar­di­no, en Ca­li­for­nie, le 2 dé­cembre. Deux at­taques me­nées par des res­sor­tis­sants eu­ro­péens ou amé­ri­cains de confes­sion mu­sul­mane, fa­na­ti­sés et agis­sant au nom de Daech. Un autre su­jet qui n’était pas au me­nu ini­tial, s’est donc im­po­sé, mer­cre­di soir, entre la poire et le ched­dar, lors du dî­ner pro­to­co­laire : un ap­pel aux com­mu­nau­tés mu­sul­manes des pays concer­nés pour contrer le fa­na­tisme re­li­gieux.

La lutte contre le tra­fic d’armes a par ailleurs oc­cu­pé une grande par­tie des dis­cus­sions. Dans ce do­maine, Ber­nard Ca­ze­neuve parle d’ex­pé­rience. A chaque at­ten­tat, les en­quê­teurs mettent en lu­mière un scé­na­rio sem­blable : les armes uti­li­sées pro­viennent des stocks is­sus de la guerre qui a ra­va­gé les Bal­kans dans les an­nées 1990.

Les membres des com­man­dos du 13 no­vembre à Pa­ris au­raient ain­si ac­quis une par­tie de leur ar­se­nal (des ka­lach­ni­kovs d’ori­gine serbe) en Al­le­magne, sur In­ter­net. Ayoub elK­haz­za­ni, qui a at­ta­qué le train Tha­lys en août, dis­po­sait d’une va­riante est-al­le­mande, re­mon­tée à par­tir de pièces dé­ta­chées. Ame­dy Cou­li­ba­ly, le pre­neur d’otages de l’Hy­per Ca­cher en jan­vier, s’était lui aus­si pro­cu­ré des fu­sils d’as­saut neu­tra­li­sés en Slo­va­quie se­lon des normes moins contrai­gnantes qu’en Eu­rope de l’Ouest, et re­con­di­tion­nés et ven­dus en Bel­gique. C’est pour­quoi les mi­nistres eu­ro­péens de l’In­té­rieur plaident pour un ren­for­ce­ment de la ré­gle­men­ta­tion en ma­tière de neu­tra­li­sa­tion d’armes de guerre et pour une meilleure tra­ça­bi­li­té, avec un sys­tème de mar­quage com­mun.

La pres­sion s’ac­cen­tue donc sur les pays des Bal­kans (3 mil­lions d’armes à feu se­raient illé­ga­le­ment en cir­cu­la­tion dans la seule Ser­bie se­lon la Place Beau­vau). « Les dis­cus­sions sur les pro­jets d’adhé­sion à l’UE passent par des en­ga­ge­ments fermes sur ces ques­tions », pré­vient-on dans l’en­tou­rage de Ber­nard Ca­ze­neuve. En fin de né­go­cia­tions, un pa­ra­graphe a été ajou­té au com­mu­ni­qué com­mun : un ap­pel à la « so­cié­té ci­vile » et aux « res­pon­sables des cultes » afin de « dé­ve­lop­per un contre-dis­cours » face à la pro­pa­gande ji­ha­diste. Ain­si, les mu­sul­mans sont-ils in­vi­tés à s’en­ga­ger, au cô­té des gou­ver­ne­ments, contre le ji­ha­disme.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.