Une cé­ré­mo­nie mil­li­mé­trée

Eu­ro 2016.

Le Parisien (Paris) - - SPORTS - R.F.

C’EST DE­MAIN, vers 18 h 50, que l’équipe de France connaî­tra l’iden­ti­té de ses trois ad­ver­saires du pre­mier tour de l’Eu­ro. Le ti­rage au sort, or­ga­ni­sé à Pa­ris (XVIIe) au pa­lais des Congrès, au­ra alors li­vré son ver­dict. Il se­ra en­suite temps de se pro­je­ter sur le match d’ou­ver­ture pré­vu au Stade de France le 10 juin ain­si que sur les deux ren­dez-vous sui­vants, le 15 juin à Mar­seille et le 19 à Lille.

Se­lon le pro­gramme mi­nu­té conçu par l’UEFA, le sus­pense doit s’éti­rer pen­dant en­vi­ron vingt-cinq mi­nutes. Le temps pour les quatre in­vi­tés pré­po­sés au ti­rage des pe­tites boules, le Fran­çais Da­vid Tre­ze­guet, l’Al­le­mand Oli­ver Bie­rhoff, le Grec An­ge­los Cha­ris­teas et le Tchèque Antonin Pa­nen­ka, de ré­par­tir les vingt-quatre équipes qua­li­fiées en six groupes. Le tout en te­nant compte des quatre cha­peaux*. Le cé­ré­mo­nial, en­tre­cou­pé de plu­sieurs sé­quences vi­déo et ré­gen­té par Gian­ni In­fan­ti­no, se­cré­taire gé­né­ral de l’UEFA, ne lais­se­ra au­cune place à l’im­pro­vi­sa­tion.

Un im­po­sant ser­vice de sécurité

Une ré­pé­ti­tion à huis clos est même pré­vue cet après-mi­di, dans le grand am­phi­théâtre du pa­lais des Congrès, pour pré­ve­nir le moindre risque de ca­fouillage. L’oc­ca­sion aus­si de pro­cé­der aux der­niers ré­glages d’un nu­mé­ro de french can­can, cen­sé illus­trer la culture fran­çaise en guise d’ou­ver­ture de la soi­rée, dès 18 heures. Les deux pré­sen­ta­teurs of­fi­ciels, Bixente Li­za­ra­zu pour la ver­sion fran­çaise, Ruud Gul­lit pour la ver­sion an­glaise, fe­ront en­suite leur ap­pa­ri­tion. En smo­king et pro­ba­ble­ment avec la gorge ser­rée. Après une pa­ren­thèse mu­si­cale consa­crée à l’hymne of­fi­ciel de l’Eu­ro, un tube élec­tro conçu par l’in­con­tour­nable Da­vid Guet­ta, le tro­phée de la com­pé­ti­tion se­ra alors pré­sen­té sur scène par Vi­cente Del Bosque, ex-sé­lec­tion­neur de l’Espagne, te­nante du titre. Un me­nu sans grande ori­gi­na­li­té mais a prio­ri ef­fi­cace.

Les vingt-quatre dé­lé­ga­tions et le mil­lier d’in­vi­tés at­ten­dus de­main pour­ront en­suite dé­brie­fer le ti­rage au sort à l’oc­ca­sion d’un cock­tail dî­na­toire, pla­cé sous la coupe du chef Joël Ro­bu­chon, fi­gure in­ter­na­tio­nale de la gas­tro­no­mie fran­çaise. Plan Vi­gi­pi­rate ren­for­cé oblige, un im­po­sant ser­vice de sécurité pri­vée doit être dé­ployé à l’in­té­rieur du site. Tan­dis que des forces de po­lice sé­cu­ri­se­ront à l’ex­té­rieur le seul ac­cès dis­po­nible sur la place de la porte Maillot. * France, Al­le­magne, Espagne, Angleterre, Por­tu­gal et Bel­gique.

Ita­lie, Rus­sie, Suisse, Au­triche, Croa­tie et Ukraine.

Ré­pu­blique tchèque, Suède, Po­logne, Rou­ma­nie, Slo­va­quie et Hon­grie.

Tur­quie, Ré­pu­blique d’Ir­lande, Is­lande, Pays de Galles, Al­ba­nie et Ir­lande du Nord.

(AFP/Va­lé­ry Hache.)

Nice (Alpes-Ma­ri­times), le 23 fé­vrier 2014. Bixente Li­za­ra­zu (à droite) et le Néer­lan­dais Ruud Gul­lit qui of­fi­cie­ront de­main à Pa­ris avaient dé­jà par­ti­ci­pé au ti­rage au sort des groupes qualificatifs de l’Eu­ro 2016.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.