C’est dé­jà ça de pris

Ac­cord mon­dial ou pas ac­cord ? Ce qui est sûr, c’est qu’à la COP21 de nom­breuses villes et en­tre­prises ont pris des me­sures pour avan­cer de leur cô­té.

Le Parisien (Paris) - - COP21 - ÉMI­LIE TORGEMEN ET FRÉ­DÉ­RIC MOUCHON É.T.

Des Etats pion­niers

Par pe­tits groupes, cer­tains Etats se sont de leur cô­té mis d’ac­cord pour avan­cer sans les autres. A l’ini­tia­tive de l’Inde, une Alliance in­ter­na­tio­nale pour le so­laire a réuni 121 pays qui sou­haitent booster leurs in­ves­tis­se­ments dans cette éner­gie inépuisable. Trente-six pays et 23 ins­ti­tu­tions ont aus­si an­non­cé la créa­tion d’une alliance mon­diale de la géo­ther­mie. Ob­jec­tif : mul­ti­plier par six la ca­pa­ci­té de production d’élec­tri­ci­té à par­tir de cette source d’éner­gie sou­ter­raine. « Nous avons com­men­cé ces dis­cus­sions sur le po­ten­tiel géo­ther­mique de la pla­nète à trois au­tour d’un ca­fé avec le pré­sident islandais et ce­la a abou­ti à la COP21, à mettre plu­sieurs di­zaines de pays au­tour de la table, no­tam­ment des pays afri­cains, qui se sont mon­trés très in­té­res­sés », ex­plique Sé­go­lène Royal.

le­pa­ri­sien.fr

Notre site dé­dié à la COP21 « Je n’at­tends ja­mais rien de ces grands ras­sem­ble­ments. Les di­ri­geants ne peuvent par­ve­nir à au­cun ac­cord in­té­res­sant, pré­vient-il. Mais la COP a per­mis à beau­coup d’as­so­cia­tions de se ren­con­trer et a bra­qué les pro­jec­teurs sur cette cause. C’est une très bonne chose. » Pour ce mi­li­tant, « la so­lu­tion pour sau­ver les océans est simple, même si per­sonne ne veut l’en­tendre ». Et éton­nante : ar­rê­ter de man­ger de la viande ! « Même quand on mange un ham­bur­ger, on tue l’océan, parce que 40 % des pêches servent en fait à nour­rir les pou­lets, les boeufs et les co­chons des­ti­nés à l’homme. » Or il faut per­mettre à l’océan de se ré­gé­né­rer en stop­pant les pêches in­dus­trielles, in­siste-t-il. Pour ce­la, il « suf­fit » de stop­per toutes les sub­ven­tions qui leur sont ac­cor­dées. « On parle là de mil­liards de dol­lars d’ar­gent des ci­toyens pour faire tour­ner des mul­ti­na­tio­nales, comp­tet-il. Or nous avons dé­jà tué 90 % des ha­bi­tants des mers. At­ten­tion, l’océan est notre pou­mon, s’il meurt, nous mour­rons. » De là à tous de­ve­nir vé­gé­ta­riens, n’est-ce pas un peu ra­di­cal ? « Non, tranche le ca­pi­taine, c’est une ques­tion de sur­vie. »

(DR.)

Trente-six pays et 23 ins­ti­tu­tions ont an­non­cé la créa­tion d’une alliance mon­diale de la géo­ther­mie.

Le gou­ver­ne­ment va lan­cer un plan na­tio­nal pour construire d’ici à cinq ans 1 000 km de routes so­laires.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.