NL’As­sem­blée

Le Parisien (Paris) - - ÉCONOMIE - B.L. ET B.C.

na­tio­nale a vo­té hier la ré­duc­tion à 5,5 %, contre 20 % ac­tuel­le­ment, du taux de TVA ap­pli­qué aux pro­tec­tions hy­gié­niques fé­mi­nines. Par­fois qua­li­fiée de « taxe tam­pon », même s’il ne s’agit pas d’une taxe à pro­pre­ment par­ler, cette TVA sur toutes les pro­tec­tions pé­rio­diques a don­né lieu à de vifs échanges du­rant l’au­tomne entre Ber­cy et des as­so­cia­tions fé­mi­nistes. Le gou­ver­ne­ment s’était au dé­part re­fu­sé à toute évo­lu­tion. Avant de faire volte-face hier. Sur ce su­jet qui « in­té­resse au moins la moi­tié de l’hu­ma­ni­té », le mi­nistre des Fi­nances, Mi­chel Sa­pin, s’en est re­mis au vote des dé­pu­tés, qui ont adop­té la ré­duc­tion. « Il fau­dra que ça se ré­per­cute sur les prix » par une baisse, « si­non, c’est sim­ple­ment une aug­men­ta­tion de la marge bé­né­fi­ciaire » des ven­deurs, a aver­ti ce­pen­dant le mi­nistre lors de l’exa­men en nou­velle lec­ture du pro­jet de bud­get 2016. Le coût an­nuel pour l’Etat est es­ti­mé à en­vi­ron 55 M€.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.