Tro­tro a tro­tro chaud

Le Parisien (Paris) - - LOISIRS ET SPECTACLES - CA­THE­RINE BALLE

nQui est dans le cos­tume ? Sous les oreilles de l’âne Tro­tro se cache Sa­rah Zogh­la­mi, une ra­vis­sante brune de 31 ans. Avant de jouer dans « Tro­tro fait son cirque »*, cette dan­seuse et cho­ré­graphe s’est pro­duite dans « Ca­ba­ret » avec Ni­cole Croisille, la co­mé­die mu­si­cale « Amor Amor… à Bue­nos Aires », ou en­core dans « Gen­try de Pa­ris », la re­vue sexy de la pin-up Di­ta Von Teese. Outre son ta­lent, l’avan­tage in­dé­niable de Sa­rah est qu’elle me­sure 1,62 m, soit la taille maxi­male pour in­ter­pré­ter Tro­tro. nComment est com­po­sé le cos­tume ? Il est consti­tué d’un bo­dy rem­bour­ré avec de la mousse, d’un gi­let et d’un pan­ta­lon ul­tra-larges, ain­si que d’énormes chaus­sures (sous les­quelles Sa­rah Zogh­la­mi en­file des bas­kets). La co­mé­dienne porte éga­le­ment une ca­goule, puis un casque de vé­lo sur le­quel est ac­cro­chée la tête de l’âne en mousse. nComment joue-t-on Tro­tro ? Les voix de tous les per­son­nages sont en­re­gis­trées par des en­fants. Jouer Tro­tro est donc une af­faire pu­re­ment cor­po­relle. Mais c’est « hy­per phy­sique car il faut être en mou­ve­ment tout le temps, ex­plique Sa­rah Zogh­la­mi. Comme Tro­tro n’a pas d’ex­pres­sions, s’il ne bouge pas, on a l’im­pres­sion qu’il est mort ». La dan­seuse doit mi­mer la ges­tuelle d’un pe­tit gar­çon. Et il y a plu­sieurs dif­fi­cul­tés : il fait ex­trê­me­ment chaud dans son cos­tume et on n’y voit que par la fente de la bouche de Tro­tro. « J’aper­çois seule­ment les spec­ta­teurs du pre­mier rang et mes pieds, pré­cise Sa­rah. Alors je prends des re­pères au sol et je tra­vaille sur mes sen­sa­tions. » En un mois de re­pré­sen­ta­tions, Sa­rah a dé­jà per­du 2 kg. * Jus­qu’au 17 jan­vier aux Fo­lies-Ber­gère (Pa­ris IXe), puis en tour­née. Pour les en­fants de 2 à 6 ans. Ta­rifs : de 19 à 39 €. Ren­sei­gne­ments : www.fo­lies­ber­gere.com. A 68 ans, Ron Wood, le gui­ta­riste des Rol­ling Stones, va de­ve­nir père pour la cin­quième fois. Son épouse, Sal­ly Hum­phreys, 37 ans, une pro­duc­trice de théâtre, at­tend des ju­meaux pour juin 2016. Ce se­ra la pre­mière ex­pé­rience de la ma­ter­ni­té pour Sal­ly Hum­phreys. Quant à Ron Wood, il est dé­jà père de quatre en­fants et neuf fois grand-père. Le Rol­ling Stone a re­çu des tex­tos de fé­li­ci­ta­tions de la part de ses amis Rod Ste­wart et Paul Mc­Cart­ney.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.