De­voir de vote

Le Parisien (Paris) - - LE FAIT DU JOUR - JEAN-MA­RIE MON­TA­LI

Si le Front na­tio­nal est de­ve­nu le pre­mier par­ti de France, c’est parce que l’im­mo­bi­lisme est de­ve­nu l’idéo­lo­gie do­mi­nante dans un pays pa­traque en pleine dé­pres­sion ner­veuse. La po­li­tique n’in­té­resse plus les Fran­çais qui lui tournent le dos, désen­chan­tés par le cy­nisme et la dé­ma­go­gie là où ils at­tendent de vraies me­sures, et pour tout dire un pro­gramme qui nous re­mette sur les rails. On peut conti­nuer à s’en plaindre en fai­sant ce que nous, Fran­çais, fai­sons de mieux : râ­ler. Ou au contraire, on peut dé­ci­der de re­prendre les choses en main en fai­sant cet acte tel­le­ment ci­toyen, tel­le­ment ré­pu­bli­cain : vo­ter. Parce que la dé­mo­cra­tie est pré­cieuse. Et fra­gile. jm­mon­ta­li@le­pa­ri­sien.fr

@jean­ma­rie­mon­tal

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.