Sar­ko­zy sous pres­sion

Le Parisien (Paris) - - LE FAIT DU JOUR - Un membre du bu­reau po­li­tique des Ré­pu­bli­cains OLI­VIER BEAUMONT

DANS QUEL ÉTAT se­ra ce soir le par­ti de Ni­co­las Sar­ko­zy ? « Tout dé­pen­dra de l’am­pleur des dé­gâts. Mais on n’a ja­mais été au­tant dans l’in­con­nue à la veille d’un scru­tin », ré­sume un an­cien mi­nistre, alors que le pa­tron des Ré­pu­bli­cains est sous pres­sion de­puis une se­maine. Lui qui se po­sait, à son re­tour il y a un an, en « meilleur rem­part face au FN », voit son lea­der­ship mis à mal par les bons scores du par­ti fron­tiste au pre­mier tour. « Il es­pé­rait une vague bleue pour s’im­po­ser. Et se tour­ner tran­quille­ment vers la pri­maire. On n’en est plus là », pour­suit un proche de Fran­çois Fillon qui, en cas de « dé­route », en­tend bien ré­cla­mer des comptes dès de­main en bu­reau po­li­tique. « Qu’ils y viennent… Ni­co­las a gar­dé des car­touches en ré­serve », ré­pond de ma­nière cin­glante un de ses sou­tiens.

Car le chef des Ré­pu­bli­cains croit en sa bonne étoile : « Il ne s’est pas lais­sé dé­mon­ter par l’hu­meur am­biante. Sa seule pré­oc­cu­pa­tion, c’est le suc­cès de sa famille po­li­tique », in­sis­tet-on rue de Vau­gi­rard. « Si les bons son­dages se confirment, Va­lé­rie Pé­cresse gagne l’Ilede-France et on met les deux blondes (NDLR : Ma­rine Le Pen et sa nièce Ma­rion) deux », pour­suit un membre du bu­reau po­li­tique.

Et pas ques­tion de re­mettre en cause la ligne po­li­tique, très à droite, fixée par Sar­ko­zy : « Ma stra­té­gie est la bonne. Les résultats ont dé­mon­tré que la France n’a ja­mais été au­tant à droite, in­siste l’ex-chef de l’Etat. Et quand je vois que ce sont dans les ré­gions où nous avons in­ves­ti des can­di­dats du centre (dans le cadre de l’ac­cord avec l’UDI) que nous avons les moins bons scores, il faut être fou pour pen­ser que l’air du temps est au cen­trisme », en­fon­cet-il en pri­vé. Fa­çon de ré­pondre à Alain Jup­pé, son prin­ci­pal ri­val à la pri­maire, qui pense au contraire que la vic­toire de 2017 se joue­ra sur

une ligne plus mo­dé­rée…

« Si les bons son­dages se confirment, on met les

deux blondes au ta­pis dans le Nord et en Paca »

@oli­vier­beau­mont

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.