Ils ré­clament la grâce de Jac­que­line Sau­vage

Le Parisien (Paris) - - ACTUALITÉ - As­so­cia­tion fé­mi­niste les Dé-chaî­nées RE­NAUD DO­ME­NI­CI

« LI­BÉ­REZ JAC­QUE­LINE ! Li­bé­rez Jac­que­line ! » Quelques di­zaines de per­sonnes se sont ras­sem­blées hier place du Châ­te­let à Pa­ris pour ré­cla­mer la grâce pré­si­den­tielle de Jac­que­line Sau­vage, condam­née en ap­pel le 3 dé­cembre à dix ans de ré­clu­sion pour avoir tué son ma­ri en 2012 après des dé­cen­nies d’en­fer conju­gal. De­puis le ver­dict de la cour d’as­sises du Loir-et-Cher, le Web et les ré­seaux so­ciaux se sont en­flam­més. Amis, proches, as­so­cia­tions fé­mi­nistes et de lutte contre les vio­lences faites aux femmes s’in­dignent de cette condam­na­tion et ont lan­cé une pé­ti­tion à l’adresse de Fran­çois Hol­lande. « Nous de­man­dons la grâce pré­si­den­tielle pour Jac­que­line Sau­vage qui a su­bi du- rant qua­rante ans des mal­trai­tances phy­siques de la part de son époux, ain­si que ses filles qui ont été vio­lées par cet homme qui était leur père, in­sistent les quelque 92 000 si­gna­taires du texte. Ac­cor­dez-lui, comme vous en avez le droit, et ici le de­voir! »

Ori­gi­naire de La Selle-sur-le-Bied (Loi­ret), Jac­que­line Sau­vage, 66 ans, a éco­pé de la même peine qu’en pre­mière ins­tance, en 2014. Le 9 sep­tembre 2012, le fils de la famille s’était sui­ci­dé après avoir su­bi de nou­velles vio­lences et hu­mi­lia­tions de la part de son père. Le len­de­main, ar­mée d’un fu­sil de chasse, la mère de famille, vic­time de coups et d’abus sexuels de­puis ses pre­mières an­nées de ma­riage, avait abat­tu son bour­reau de trois balles dans le dos. Pour Ka­rine Plas­sard, mi­li­tante fé­mi­niste à l’ori­gine de la pé­ti­tion, la condam­na­tion de Jac­que­line Sau­vage « ne prend au­cu­ne­ment en compte la souf­france et le cal­vaire en­du­rés par cette femme et ses en­fants » et re­flète « le si­lence et l’im­mo­bi­lisme de toutes les ins­tances qui com­posent notre so­cié­té, cou­pables de non-as­sis­tance à per­sonnes en dan­ger et qui n’ont pu qu’abou­tir à cette fin ». L’as­so­cia­tion fé­mi­niste les Dé-chaî­nées, qui mi­lite contre toute forme de dis­cri­mi­na­tions sexistes, a, elle, mis en ligne un « pot com­mun » au­quel ont été ver­sés près de 10 000 € pour sou­la­ger le quo­ti­dien en dé­ten­tion de Jac­que­line Sau­vage. « Ce pro­cès illustre ce qui ar­rive aux femmes qui osent sor­tir les cou­teaux, et ré­pondre à la vio­lence des hommes », dé­nonce l’as­so­cia­tion.

Se­lon l’une des avo­cates de la condam­née, qui sou­tient l’ini­tia­tive ci­toyenne, une deuxième de­mande de grâce a été ef­fec­tuée « par des dé­pu­tés de droite et de gauche, no­tam­ment Va­lé­rie Boyer », dé­pu­tée les Ré­pu­bli­cains des Bouches-duR­hône. Me Na­tha­lie To­ma­si­ni de­mande pour sa part, outre la libération condi­tion­nelle de sa cliente, une « re­dé­fi­ni­tion de la lé­gi­time dé­fense, pour qu’elle prenne en compte, comme au Ca­na­da, l’état post-trau­ma­tique des femmes vic­times de vio­lences conju­gales ». Dans la com­mune de La Selle-sur-leBied, la condam­na­tion de la mère de famille est éga­le­ment ju­gée ex­ces­sive. « La vraie vic­time de ce pro­cès, c’est elle ! Ce n’est pas lui ! En­core une fois, la jus­tice n’écoute pas les vraies vic­times », ac­cuse Ro­land, un de ses voi­sins.

mar­seillais Jul a dé­gé­né­ré en rixe, avant-hier soir à Va­len­ciennes (Nord), lors­qu’il a lan­cé « Vive Mar­seille », dé­clen­chant un mou­ve­ment de mé­con­ten­te­ment qui s’est trans­for­mé en mou­ve­ment de foule. Le ma­na­geur du groupe a re­çu deux coups de cou­teau à la jambe et plu­sieurs per­sonnes ont été bles­sées dans la ba­garre. nLA VILLE DE CAVALAIRESUR-MER (Var) a ren­du avan­thier un vi­brant hom­mage à Ch­ris­tophe Bouis­sou, son po­li­cier mu­ni­ci­pal abat­tu lun­di dans l’exer­cice de ses fonc­tions par un co­railleur à la re­traite. Plu­sieurs cen­taines de per­sonnes, proches, col­lègues ou ano­nymes, se sont ras­sem­blées sur la place JeanMou­lin afin d’ho­no­rer sa mé­moire. Il se­ra en­ter­ré dans son Can­tal na­tal.

« Ce pro­cès illustre ce qui ar­rive aux femmes qui osent ré­pondre à la vio­lence des hommes »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.