C’est tout beau

Le Parisien (Paris) - - TÉLÉVISION ET MÉDIAS - CHAR­LOTTE MO­REAU HU­BERT LIZÉ

de Jo­seph Ko­sins­ki, avec Tom Cruise, Ol­ga Ku­ry­len­ko... 2 h 20. TMC, 20 H 55. En 2077, l’Hu­ma­ni­té a été éva­cuée sur des co­lo­nies spa­tiales, après la des­truc­tion par­tielle de la Terre. Jack (Tom Cruise) fait par­tie des der­niers sol­dats ha­bi­li­tés à vivre sur notre pla­nète, pour d’ul­times mis­sions de main­te­nance et de sécurité. Du moins le pen­sait-il, jus­qu’à ce qu’il ren­contre, dans le crash d’un vais­seau, une res­ca­pée qui semble le connaître…

Après « Ely­sium » et « Af­ter Earth » sor­tis en salles la même an­née, « Obli­vion », de Jo­seph Ko­sins­ki, ima­gine à son tour une Terre post-apo­ca­lyp­tique, avec un héros mi­li­taire lut­tant à lui seul contre le sys­tème. Tom Cruise s’en sort mieux que ses pré­dé­ces­seurs Matt Da­mon et Will Smith. Son « Obli­vion » a les dé­fauts de ses qua­li­tés. Une beau­té gla­cée qui laisse le té­lé­spec­ta­teur un peu à sec émo­tion­nel­le­ment, mais lui ré­serve de splen­dides sé­quences contem­pla­tives. co­mé­die de Phi­lippe de Bro­ca, avec Yves Mon­tand, Jean-Pierre Ma­rielle, Jean Rochefort… 1 h 40. Quel bon­heur, ce Phi­lippe de Bro­ca de la fin des an­nées 1960. Le réa­li­sa­teur de « l’Homme de Rio » donne toute la me­sure de sa lé­gè­re­té avec « le Diable par la queue », l’his­toire d’une famille noble désar­gen­tée, me­née par des femmes re­dou­ta­ble­ment sexy, qui voit dans l’ar­ri­vée d’un truand au grand coeur (Yves Mon­tand) l’oc­ca­sion de se ren­flouer en ar­na­quant l’ar­na­queur. Quitte à zi­gouiller les gang­sters ri­vaux en les en­voyant moi­sir dans les douves. Se croisent des per­son­nages im­pro­bables : un vieux bou­gon flem­mard et anar in­car­né par Pié­plu, un dra­gueur cré­tin et rin­gard su­bli­mé par Jean-Pierre Ma­rielle, un ma­ri co­cu mais béat de­vant son ha­rem (Jean Rochefort). Et une char­mante don­zelle jouée par la jeune et ir­ré­sis­tible Marthe Kel­ler, qui grimpe aux arbres en mon­trant in­no­cem­ment sa pe­tite cu­lotte à ces mes­sieurs. Les dia­logues, si­gnés Da­niel Bou­lan­ger et Claude Sau­tet, sont frais, pleins de fi­nesse, de drô­le­rie et de fri­vo­li­té. Les si­tua­tions sont jo­li­ment mises en scènes. C’est du Bro­ca du» meilleur cru.

(DR.)

Tom Cruise est au top de sa forme dans un énième film do­pé aux ef­fets spé­ciaux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.