NLa

Le Parisien (Paris) - - LE GUIDE DE VOTRE DIMANCHE - M.V.

fré­né­sie des mar­chés de Noël a fi­ni par conta­mi­ner même les fleg­ma­tiques Bri­tan­niques. « Il est vrai que c’est un bon moyen de com­mer­cia­li­ser toutes sortes d’ob­jets liés à Noël, comme du mul­led wine (du vin à la ca­nelle), des dé­co­ra­tions pour le sa­pin et la mai­son, ou en­core des mince pies (toutes pe­tites tar­te­lettes aux fruits confits) et autres su­cre­ries », ad­met James, un guide lon­do­nien confir­mé. « Même ma ville, Wat­ford, qui fait par­tie du Grand Londres, s’y met cette an­née pour la pre­mière fois. Le phé­no­mène est vrai­ment de­ve­nu po­pu­laire. » Mais ces mar­chés de fin d’an­née sont aus­si, comme en France, trop sou­vent de­ve­nus de vrais bric-à-brac où l’on vend tout et n’im­porte quoi, du tire-bou­chon er­go­no­mique au cha­peau ty­ro­lien. « Pour trou­ver une vraie at­mo­sphère de Noël, je conseille­rais d’al­ler du cô­té de Cam­den, dans le nord de Londres, ou de Bo­rough, exac­te­ment à l’op­po­sé », ajoute notre guide. Pour peu que vous vous pro­me­niez un peu dans Londres, vous fi­ni­rez de toute fa­çon par tom­ber sur un mar­ché. Hyde Park a le sien, tout comme Green­wich ou Sou­th­bank, tout près de la grande roue.

Le vin à la can­nelle («mul­led wine») est un stan­dard du Noël bri­tan­nique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.