Que re­tien­drez-vous de la COP21 ?

Le Parisien (Paris) - - COP21 -

Fran­çoise Gi­net

re­trai­tée Cham­bé­ry (73) « Un ac­cord dont le pro­blème se­ra de le faire res­pec­ter. Ce qui me rend très scep­tique ! A ma me­sure, je contri­bue en pre­nant moins ma voi­ture, en uti­li­sant moins d’eau, en étei­gnant les lu­mières. Là, on me parle de mil­liards, de grandes si­gna­tures… Si la terre se ré­chauffe, c’est à cause d’un mo­dèle de so­cié­té qu’il faut chan­ger, pour un monde moins consu­mé­riste. Je ne suis pas cer­taine que cette COP le per­mette. »

Ju­lien Mi­nar­ro

DJ Lyon (69) « Qu’au­tant de pays se mettent d’ac­cord. C’est mar­quant, même s’ils avaient la pres­sion après le bide de Copenhague. Mais j’ai du mal avec ces bar­nums po­li­tiques où l’on s’au­to-congra­tule. J’ai­me­rais que ce­la dé­bouche sur des contraintes ne pe­sant pas tou­jours sur le ci­toyen, qui se fait taxer son car­bu­rant, mais aus­si sur les en­tre­prises qui ont leur res­pon­sa­bi­li­té par­tout dans le monde. »

Au­re­lio Le­vi­san­dri

au­toen­tre­pre­neur Pa­ris (XIIIe) « La voix cas­sée de Fa­bius : im­pres­sion­nant, sur­pre­nant, hu­main… Je ne l’aime pas for­cé­ment ; l’ac­cord de la COP21 est sur­tout po­li­tique, donc a mi­ni­ma, mais ce signe de fa­tigue montre à quel point il a don­né de sa per­sonne pen­dant quinze jours, sur un su­jet si sen­sible pour l’ave­nir de nos en­fants. Vu le peu de confiance qu’on ac­corde à nos po­li­tiques, je trouve cette image im­por­tante, ré­con­for­tante. » « L’éco­lo­gie sur le de­vant de la scène pen­dant quinze jours. Main­te­nant, il se­rait bon que les pays in­dus­tria­li­sés prennent vrai­ment leurs res­pon­sa­bi­li­tés, sans trop exi­ger des pays du Sud, qui ne tentent en­core que d’amé­lio­rer leur ni­veau de vie. Les gros groupes dé­lo­ca­lisent jus­te­ment leur production vers ces pays où ils savent la ré­gle­men­ta­tion en­vi­ron­ne­men­tale plus lé­gère ! »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.