En­fin de re­tour

C’est le jour J pour « Les Gui­gnols » de Ca­nal +, qui font leur re­tour ce soir en cryp­té, après six mois de crise et une mue en pro­fon­deur.

Le Parisien (Paris) - - TÉLÉVISION ET MÉDIAS - Yves Le Rol­land, pro­duc­teur ar­tis­tique CHAR­LOTTE MO­REAU

« LES­SI­VÉS, MAIS EX­CI­TÉS. » On le se­rait à moins. Les au­teurs des « Gui­gnols » sont at­ten­dus au tour­nant pour leur grand re­tour ce soir à 20 h 45 sur Ca­nal +. L’épi­logue de six mois de crise, où, après avoir été me­na­cées de dis­pa­ri­tion (voir ci­contre), les ma­rion­nettes de Ca­nal + se sont fait at­tendre. Le temps de me­ner à bien un lif­ting to­tal. Nou­vel horaire (20 h 45), nou­veau nom (« les Gui­gnols » tout court), nou­veau pla­teau (une salle de ré­dac­tion, sa loge ma­quillage, sa ma­chine à ca­fé…), une dif­fu­sion en cryp­té. Des chan­ge­ments « sur la forme mais pas sur le fond », in­siste Yves Le Rol­land, pro­duc­teur ar­tis­tique de l’émis­sion de­puis vingt ans. Et qui as­sure n’avoir re­çu « au­cun cahier des charges » de la chaîne autre que de pi­lo­ter une émis­sion « plus va­riée et plus mo­derne » : « La for­mule pré­cé­dente da­tait des an­nées 1990, on pa­ro­diait la grand-messe du 20 Heures avec PPDA. Notre ré­fé­rence main­te­nant, c’est plu­tôt CNN, les chaînes d’in­fo en conti­nu. » « Les Gui­gnols » du­re­ront tou­jours huit mi­nutes trente et se­ront tou­jours quo­ti­diens, avec un best of le di­manche à 13 h 30.

Au coup dur du pas­sage en cryp­té, alors que l’émis­sion était en clair de­puis vingt-sept ans, Ca­nal + ré­pond par le re­play. « Les Gui­gnols » se­ront dis­po­nibles gra­tui­te­ment dans la soi- rée sur Ca­nal­plus.fr mais aus­si sur le site In­ter­net de vi­déos Dai­ly­mo­tion. Un par­te­na­riat per­met­tant aux sketchs de mieux voya­ger sur les ré­seaux so­ciaux… et au ni­veau in­ter­na­tio­nal. Tous se­ront sous-ti­trés et cer­tains dou­blés en an­glais et en es­pa­gnol — des imi­ta­teurs an­glo­phones et his­pa­no­phones ont été re­cru­tés — pour pou­voir faire vivre « les Gui­gnols » en de­hors de nos fron­tières… Et rê­ver d’at­ti­rer l’at­ten­tion des émis­sions sa­ti­riques amé­ri­caines, comme celle de Jim­my Fal­lon ou le « Sa­tur­day Night Live ». Les nou­velles ma­rion­nettes Do­nald Trump, le couple Kim Kar­da­shian et Ka­nye West ou Mark Zu­cker­berg, le créa­teur de Fa­ce­book, se chargent d’at­ti­ser la cu­rio­si­té, pen­dant que celles de Cris­ti­na Cor­du­la et Elise Lu­cet re­joignent les rangs fran­çais. Des ar­ri­vées qui en an­noncent d’autres. « Les Gui­gnols » vont pas­ser de 7 à 20 nou­veaux per­son­nages par an. Ils vont aus­si s’ex­pri­mer sur le Web, avec des blagues écrites, de pe­tites vi­déos ou des dé­tour­ne­ments d’images. Une vraie rup­ture avec l’émis­sion que l’on connais­sait de­ve­nue qua­si­ment un ri­tuel. Croi­sons les doigts pour que l’âme de­meure.

« Notre ré­fé­rence main­te­nant, c’est plu­tôt CNN, les chaînes d’in­fo

en conti­nu»

VI­DÉO

Le nou­veau gé­né­rique

le­pa­ri­sien.fr

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.