La fin de six mois de crise

Le Parisien (Paris) - - TÉLÉVISION ET MÉDIAS - C.M.

beau­coup tou­ché, et sur­pris ! », avoue le pro­duc­teur ar­tis­tique, Yves Le Rol­land. Ce soir, la nou­velle for­mule, moins po­li­ti­sée, fe­ra for­cé­ment grin­cer des dents, il le sait. « Mais je suis un vieux gro­gnard, j’en ai connu des crises aux Gui­gnols de­puis vingt ans… Et puis des coups, on passe notre temps à en don­ner, alors si on n’est pas ca­pables d’en re­ce­voir, on se­rait vrai­ment des sales types ! »

De nou­veaux au­teurs

Au fi­nal, la bande s’est agran­die, ac­cueillant une équipe di­gi­tale pour le dé­ve­lop­pe­ment sur le Web, et de nou­veaux au­teurs. « Cer­tains vou­laient par­tir, d’autres ne vou­laient pas res­ter sans ceux qui par­taient… » Ce sont des plumes fraîches qui vont donc écrire la nou­velle ver­sion et la nou­velle vie de l’émis­sion. Avec la boule au ventre ce soir. « On nous a don­né du temps, de l’ar­gent et de la li­ber­té. Mais est-ce que ça va vrai­ment mar­cher, on se le de­mande tous les ma­tins, sou­rit le pro­duc­teur his­to­rique de l’émis­sion. Avec des cer­ti­tudes un jour, des an­goisses le len­de­main, et ain­si de suite. On passe beau­coup plus de temps à ri­go­ler dans le bu­reau qu’à s’an­gois­ser. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.