Du re­nou­vel­le­ment, vite !

Les bons et les mau­vais élèves

Le Parisien (Paris) - - LE FAIT DU JOUR -

Gé­rald Dar­ma­nin, 33 ans, di­rec­teur de cam­pagne de Xa­vier Ber­trand, va quit­ter l’As­sem­blée pour sié­ger comme conseiller ré­gio­nal en Nord-Pas-de-Ca­lais - Pi­car­die. Au­cune loi ne l’y contrai­gnait pour­tant. Va­lé­rie Pé­cresse l’avait pro­mis. Pour être dis­po­nible à 100 % pour la ré­gion Ile-de-France, elle renonce à son man­dat de dé­pu­tée. Elle s’ap­plique donc par an­ti­ci­pa­tion la loi sur le non-cu­mul. Xa­vier Ber­trand de même en re­non­çant à son fau­teuil à l’As­sem­blée avant la date bu­toir de mars 2017. Le nou­veau pa­tron du Nord va plus loin en quit­tant sa mai­rie de SaintQuen­tin (Aisne) et en se re­ti­rant de la pri­maire de la droite.

fait Dans sa ti­rade « moi, pré­sident », Fran­çois Hol­lande avait pro­mis qu’un mi­nistre ne pour­rait pas exer­cer de man­dat lo­cal. C’était sans comp­ter sur la dé­ter­mi­na­tion de Jean-Yves Le Drian qui, guerre contre Daech oblige, cu­mu­le­ra le mi­nis­tère de la Dé­fense et la pré­si­dence de la Bre­tagne. Bat­tu di­manche, Claude Bar­to­lone re­trou­ve­ra sans coup fé­rir son fau­teuil de pré­sident de l’As­sem­blée. Mieux, s’il avait été élu à la tête de la ré­gion Ile-de-France, il au­rait conser­vé son siège de dé­pu­té. Alors que la loi sur le non-cu­mul, qu’il a contri­bué à faire vo­ter, l’in­ter­dit à par­tir de mars 2017. Can­di­dat mal­heu­reux du FN en Mi­diPy­ré­nées - Lan­gue­doc-Rous­sillon, Louis Aliot, vi­ce­pré­sident du par­ti, a vou­lu se faire mous­ser en an­non­çant qu’il ne sié­ge­rait pas au con­seil ré­gio­nal pour se consa­crer à ses deux man­dats de dé­pu­té eu­ro­péen et de conseiller mu­ni­ci­pal de Per­pi­gnan. Las, il a omis de dire qu’il n’a pas été élu di­manche, n’étant que 5e sur sa liste. Fu­tur pré­sident de la ré­gion Paca, Ch­ris­tian Es­tro­si a lais­sé en­tendre qu’il re­non­ce­rait à la mai­rie de Nice et à son fau­teuil de dé­pu­té. Mais il res­te­rait pa­tron de la Mé­tro­pole Nice Côte d’Azur, pré­sident de la com­mis­sion d’in­ves­ti­ture des Ré­pu­bli­cains, can­di­dat à la pri­maire de 2016…

Vous avez dit re­nou­vel­le­ment ? Laurent Fa­bius, mi­nistre des Af­faires étran­gères, était dé­jà Pre­mier mi­nistre... en 1984.

Les ci­toyens veulent des po­li­tiques plus re­pré­sen­ta­tifs. Pour­tant, les per­son­na­li­tés de la so­cié­té ci­vile, telles l’ex­po­li­to­logue Do­mi­nique Rey­nié, peinent à se faire une place.

Ma­rion Maréchal-Le Pen et le FN vi­li­pendent les « cu­mu­lards ». Mais la nou­velle conseillère ré­gio­nale de Paca res­te­ra dé­pu­tée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.