Ef­fi­cace mais coû­teux

Le Parisien (Paris) - - SOCIÉTÉ - F.D.

trai­te­ment d’une heure pour les che­veux courts, 99 € l’heure et de­mie pour les che­veux longs, il faut avoir les moyens… Ou n’en pou­voir vrai­ment plus. L’ef­fi­ca­ci­té est certes ga­ran­tie, mais seule­ment une se­maine, puisque n’im­porte quelle tête saine peut être ré­in­fes­tée au contact d’une autre tête ou d’un bon­net conta­mi­né (le pou ne saute pas et ne vole pas). Alors même si Bye Bye Nits com­mer­cia­lise sa propre gamme de pro­duits ré­pul­sifs ou étouf­fants et re­met à chaque client un feuillet de conseils (la­vez les draps, met­tez les dou­dous au moins vingt mi­nutes au sèche-linge ou une nuit au fri­go…) cen­sés les ai­der à ne pas se lais­ser conta­mi­ner à nou­veau, l’af­faire est po­ten­tiel­le­ment très lucrative. Les en­seignes pour en­fants ne s’y trompent pas, qui cherchent dé­jà à conclure des par­te­na­riats, tan­dis que les coif­feurs de pro­vince se bous­culent pour ou­vrir des centres en fran­chise. La pé­di­cu­lose est la ma­la­die la plus fré­quente et la plus conta­gieuse dans les écoles après la rhi­no­pha­ryn­gite. Et chaque mois, il se vend 250 000 pro­duits an­ti­poux en France. Bye Bye Nits, 37, rue Am­père, 75017 Pa­ris, M° Wa­gram. Tél. 01.53.81.66.59.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.