Mar­vin Mar­tin court après le temps per­du

Coupe de la Ligue (8es de fi­nale).

Le Parisien (Paris) - - SPORTS - Lille (Nord) De notre cor­res­pon­dante GAËLLE LAURENT

A-T-ON RE­TROU­VÉ LE VRAI Mar­vin Mar­tin ? A Lille, per­sonne ne veut prendre le risque de ré­pondre à la ques­tion. Même le prin­ci­pal in­té­res­sé pré­fère res­ter pru­dent. « Je re­viens de neuf mois de bles­sure, je ne veux rien pré­ci­pi­ter. Ce n’est que le dé­but… » De­puis qu’il a quit­té So­chaux, en juin 2012, pour as­sou­vir le ca­price de Ru­di Gar­cia, le mi­lieu de ter­rain de 27 ans, a som­bré dans l’ano­ny­mat. Trois ans qu’il traîne bles­sures et mé­formes.

« Sur mes deux sai­sons à Lille, je n’ai pas pu l’uti­li­ser comme je l’au­rais sou­hai­té, re­grette Re­né Gi­rard. Chaque fois, on es­sayait de le re­mettre sur pied ra­pi­de­ment, mais il était vite rat­tra­pé par les pé­pins phy­siques. C’est frus­trant parce que je comp­tais sur lui. Quand on a un joueur de cette qua­li­té dans son ef­fec­tif, on rêve d’en pro­fi­ter. »

En juin 2011, après son dou­blé lors de sa pre­mière sélection en équipe de France (face à l’Ukraine), Mar­vin Mar­tin avait été ra­pi­de­ment af­fu­blé d’un sur­nom lourd à por­ter : « le nou­veau Zi­dane ». Une com­pa­rai­son qui l’a fait plon­ger. « Ce qui a fait du mal à Mar­vin, c’est l’at­tente qu’il y avait au­tour de lui, confie Ch­ris­tophe, l’un de ses amis proches. Après, il y a eu cette suc­ces­sion de bles­sures et on a tou­jours vou- lu le faire re­prendre trop tôt. Cette fois, il a pris le temps de se soi­gner et de fran­chir les pa­liers cal­me­ment. »

Avec un dis­cours simple et de la pa­tience, Fré­dé­ric An­to­net­ti a-t-il trou­vé la for­mule ? « Il m’a dit qu’il avait confiance et qu’il croyait en moi. Je sais ce que j’ai à faire sur le ter­rain, je ne pense pas à autre chose. Je ne veux pas me mettre de pres­sion, comme je l’ai fait par le pas­sé. » En tout cas, les pres­ta­tions du mi­lieu de ter­rain s’amé­liorent de match en match. Sa passe dé­ci­sive lu­mi­neuse pour Yas­sine Ben­zia face à Saint-Etienne est ve­nue concré­ti­ser ce constat.

« Ça fait du bien, vrai­ment, ex­plique-t-il. Phy­si­que­ment, je me sens bien, je ne cal­cule plus rien. J’ai juste en­vie de jouer au foot. » « Pour Mar­vin, le fac­teur confiance est fon­da­men­tal », glisse son ami Ch­ris­tophe.

De­puis le dé­but de sai­son, le Lil­lois s’est aus­si in­ves­ti dans l’aca­dé­mie de foot­sal Florent-Bal­mont. Une fois par se­maine, il donne de son temps libre pour en­traî­ner une équipe de foot­bal­leurs en herbe. Une tâche qu’il prend très à coeur et qui lui per­met de s’épa­nouir. « Il s’im­plique dans sa mis­sion, il est tou­jours là et avec le sou­rire, ra­conte Bal­mont. Mar­vin, c’est un mec qui aime don­ner. A tel point que, per­sonne ne le sa­vait, mais il a joué bles­sé et ça lui est re­tom­bé des­sus. Au­jourd’hui, il es­saye de re­ve­nir à son ni­veau et on est tous heu­reux pour lui. » Ce soir, 20 heures Lille (L 1) - La­val (L 2) Lo­rient - Di­jon (L 2) Guingamp - Nice 21 heures Rennes - Tou­louse De­main, 17 heures Bor­deaux - Mo­na­co 18 h 45 Bourg-en-Bresse (L 2) - Mar­seille 20 heures Lyon - Tours (L 2) 21 heures PSG - Saint-Etienne

« Je ne cal­cule plus rien.

J’ai juste en­vie de jouer au foot. »

M. Va­re­la. Enyea­ma - Cor­chia, Pa­vard, Sun­zu, Ko­né - Ma­vu­ba (cap.), Ama­dou - Bau­théac, Mar­tin, Bou­fal - Tal­lo. En­tr. : F. An­to­net­ti. La­val. Cap­pone - Chafik, Ko­na­té, Cou­tu­rier, Per­rot - Gon­çalves (cap.), Zéou­la, Al­la- Ma­lon­ga, Alioui, Ha­bran. En­tr. : D. Zan­ko.

La nais­sance du pe­tit Maël, la se­maine der­nière, a aus­si mar­qué le dé­but d’une nou­velle étape dans la vie de Mar­vin Mar­tin. Per­tur­bé dans sa pré­pa­ra­tion, il est ren­tré en fin de match contre Lo­rient (3-0) mais se dit prêt à re­le­ver les pro­chains dé­fis. « Je me sens bien et ça me rend heu­reux, je ne peux pas dire le contraire. Mes pé­pins phy­siques sont der­rière moi, je veux pen­ser à l’ave­nir main­te­nant. » A bien­tôt 28 ans, il n’a plus de temps à perdre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.