Faa­da Fred­dy

Le Parisien (Paris) - - LOISIRS ET SPECTACLES - EM­MA­NUEL MAROLLE

L’écou­ter, c’est l’ai­mer. Faa­da Fred­dy a eu l’idée la plus simple et la plus so­phis­ti­quée de l’an­née : en­re­gis­trer un al­bum sans ins­tru­ment, construit uni­que­ment au­tour des voix et des per­cus­sions cor­po­relles. Ceux qui ne sont pas pré­ve­nus se laissent sur­prendre par la ri­chesse de son pre­mier al­bum « Gos­pel Jour­ney », per­sua­dés d’en­tendre de vrais mu­si­ciens. Le voir, c’est le re­voir. En un an, le Sé­né­ga­lais, an­cien rap­peur du groupe Daa­ra J, a rem­pli, à Pa­ris, le Tria­non, la Ci­gale, l’Olym­pia, en at­ten­dant le Zé­nith. Car les cu­rieux qui viennent le voir une pre­mière fois re­viennent avec d’autres, qui re­viennent avec d’autres… L’es­sayer, c’est l’adop­ter. Chan­teur so­laire, Faa­da Fred­dy sé­duit aus­si par sa gé­né­ro­si­té. Le chan­teur n’a pas hé­si­té à pro­lon­ger son concert au Tria­non dans la rue, puis dans une rame du mé­tro de­vant des pas­sa­gers mé­du­sés.

.) it ug D ic ér d é Fr / P (L

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.