« Lon­ta­no »

Le Parisien (Paris) - - LOISIRS ET SPECTACLES - HU­BERT LIZÉ PIERRE VAVASSEUR

de Jean-Ch­ris­tophe Gran­gé

Une famille hal­lu­ci­nante. Les Morvan, au coeur de « Lon­ta­no », sont al­lu­més ! Le père, homme de l’ombre au mi­nis­tère de l’In­té­rieur, a un pas­sé trouble en Afrique, l’un des fils est le meilleur flic de la Crim, sa soeur se pros­ti­tue pour être ac­trice, son frère est un tra­deur toxi­co­mane. Un tueur fas­ci­nant. L’in­trigue dé­marre par la dé­cou­verte d’un ca­davre tor­tu­ré au cours d’un bi­zu­tage dans une école mi­li­taire. Le crime ri­tuel d’un psy­cho­pathe ? Le tueur de « Lon­ta­no » est en­core plus ma­lé­fique… L’art du re­bon­dis­se­ment. Le roman de Gran­gé est un ré­cit puis­sant, so­li­de­ment do­cu­men­té, écrit avec un style di­rect et ci­né­ma­to­gra­phique. A chaque cha­pitre, le maître du thril­ler ré­serve un re­bon­dis­se­ment. Et la fin laisse pré­sa­ger un vo­lume II aus­si pal­pi­tant. Ro­cam­bo­lesque et vrai ! Quelle en­fance que celle d’Emile, alias… Sorj ! Car rien n’est in­ven­té ici. Le père, pur ty­ran do­mes­tique et fervent par­ti­san de l’OAS, s’est in­ven­té des vies mul­tiples — ex-Com­pa­gnon de la chan­son, ex-es­pion, ex-conseiller de De Gaulle… — cloué à la mai­son par un ac­ci­dent de pa­ra­chute, il a en­traî­né son fils dans un ro­cam­bo­lesque pro­jet : as­sas­si­ner le Gé­né­ral. Emile s’ad­join­dra les ser­vices d’un jeune pied­noir tout frais dé­bar­qué sur le conti­nent. L’art du tra­gi­co­mique. Quand le co­mique et de drame dansent col­lé-ser­ré… L’au­teur du « Pe­tit Bon­zi » ou de « Mon traître » n’avait ja­mais si­gné un roman aus­si sin­gu­lier et bou­le­ver­sant. Les mots pour le dire. Une écri­ture vive et fluide porte ce com­bat de la glace et du feu.

( LP/ Jea n- Ba pti ste Qu ent in.)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.