Stro­mae et Co­ra­lie se sont ma­riés en se­cret

Même ses proches n’étaient pas dans la confi­dence. Le chan­teur a convo­lé sa­me­di avec sa com­pagne de longue date.

Le Parisien (Paris) - - LOISIRS ET SPECTACLES - E.B.

QUELLE AN­NÉE, Stro­mae ! L’an­née de ses 30 ans, de son re­tour au Rwan­da, du Ma­di­son Square Gar­den ! Le chan­teur belge au­rait pu se conten­ter de la conclure en beau­té ven­dre­di der­nier, avec la sor­tie du DVD de sa phé­no­mé­nale tour­née. Mais Paul Van Ha­ver avait bien plus im­por­tant à fê­ter. Le len­de­main, il s’est ma­rié avec Co­ra­lie Bar­bier, sa sty­liste. Les amou­reux se sont dit oui avec la bé­né­dic­tion du père Guy Gil­bert et de 170 proches… qui pen­saient par­ti­ci­per à une fête de Noël en ar­ri­vant au Mar­tin’s Pa­ter­shof, un hô­tel de Ma­lines, près de Bruxelles.

On sait peu de chose sur Mme Stro­mae. Le chan­teur n’évoque ja­mais sa vie pri­vée et le couple n’est pas friand de sor­ties people. Co­ra­lie Bar­bier a le même âge que l’ar­tiste et est ori­gi­naire de Na­mur.

Pas de pho­to vo­lée

Ils se sont ren­con­trés il y a trois ans, alors qu’il pré­pa­rait son al­bum « Ra­cine car­rée » et qu’elle tra­vaillait pour la marque de prêt-à-por­ter belge Mais il est où le so­leil ? Le coup de foudre pro­fes­sion­nel est de­ve­nu un coup de foudre tout court. Ils se sont ins­tal­lés à Ixelles, une com­mune de Bruxelles.

Fait ra­ris­sime, au­cune pho­to vo­lée de leur ma­riage n’a at­ter­ri sur les ré­seaux so­ciaux. Les in­vi­tés ? « Il n’y avait que leurs fa­milles et amis proches, pré­cise le di­rec­teur de l’hô­tel, Sti­jn Bes­chuyt. Le couple leur avait de­man­dé de lais­ser leurs té­lé­phones dans leur chambre. Il nous avait aus­si de­man­dé de gar­der le se­cret de­puis sep­tembre. Ni le per­son­nel ni nos fa­milles ne le sa­vaient. »

Il y a un an, Paul et Co­ra­lie ont été sé­duits par le Mar­tin’s Pa­ter­shof, an­cien mo­nas­tère du XIXe siècle trans­for­mé en hô­tel. « C’était lors d’un week-end en amou­reux, pré­cise Sti­jn Bes­chuyt. Avant de re­par­tir, ils nous avaient de­man­dé s’il était pos­sible de le pri­va­ti­ser. » On n’en sau­ra pas plus. « C’était classe et simple, sans cé­lé­bri­tés, ré­sume-t-il. C’était le ma­riage de M. et Mme Van Ha­ver, un couple qui tient à sé­pa­rer vie pri­vée et vie pu­blique. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.