Le pa­tri­moine li­byen en dan­ger

Le Parisien (Paris) - - TÉLÉVISION ET MÉDIAS - AVA DJAMSHIDI

UNE MAIN dé­li­cate semble ôter le voile qui lui couvre le corps. Ce geste gra­vé pour l’éter­ni­té est ce­lui d’une sta­tue fu­né­raire du IVe siècle avant J.-C. : une oeuvre d’art qui fait par­tie des biens cultu­rels me­na­cés en Li­bye et fi­gure sur la liste rouge d’ur­gence du pa­tri­moine li­byen en pé­ril, dé­voi­lée au­jourd’hui par le Con­seil in­ter­na­tio­nal des mu­sées (Icom). Des ves­tiges me­na­cés par le vol, le pillage, la contre­bande et le chaos qui ra­vagent ce pays, dé­vas­té par la guerre de­puis la chute de Kadha­fi, en 2011, et dé­sor­mais in­fil­tré par des ji­ha­distes de l’or­ga­ni­sa­tion Etat is­la­mique (EI).

« Il y a des ob­jets que l’on ne trouve que là-bas, s’alarme Vincent Mi­chel, di­rec­teur de la mis­sion ar­chéo­lo­gique fran­çaise de Li­bye. Conser­ver ce pa­tri­moine est vi­tal, c’est conser­ver notre his­toire, nos ra­cines, et donc notre iden­ti­té. » En Syrie et en Irak, les ji­ha­distes ont dé­jà pro­cé­dé à d’im­por­tantes des­truc­tions, comme dans la ci­té an­tique de Pal­myre. « L’EI es­saie de faire table rase du pas­sé pré­is­la­mique », ac­cuse France Des­ma­rais, di­rec­trice du pro­gramme de lutte contre le tra­fic de biens cultu­rels à l’Icom.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.