Le mo­bi­lier de Long­champ ven­du aux en­chères

Le Parisien (Paris) - - PARIS - BE­NOÎT HASSE

DES CA­SIERS-VESTIAIRES de jo­ckeys, un meuble de sel­le­rie, des plaques émaillées dé­li­cieu­se­ment vin­tage in­di­quant la di­rec­tion du « pe­sage », des loges ou des ter­rasses, mais sur­tout des fau­teuils… beau­coup de fau­teuils. Hier, une grande par­tie du mo­bi­lier de l’an­cien hip­po­drome de Long­champ (fer­mé pour un énorme chan­tier de re­cons­truc­tion) a été ven­due aux en­chères, en marge de la my­thique piste du bois de Boulogne.

Pas moins de 130 lots — ap­par­te­nant à France-Ga­lop, la so­cié­té ges­tion­naire de l’hip­po­drome — ont été dis­per­sés, en quelques heures, sous le mar­teau de Me Jean-Yves Le­fèvre. Une vente sym­bole pour mar­quer la fin d’une époque et le dé­but d’une autre.

« La der­nière ré­no­va­tion de Long­champ da­tait de 1962. A l’époque, les ges­tion­naires du site avaient fait ap- pel aux plus grandes mai­sons de dé­co­ra­tion pour le meu­bler », rap­pelle le com­mis­saire-pri­seur. « Cette vente de­vrait in­té­res­ser à la fois les nos­tal­giques du vieux Long­champ en quête de sou­ve­nirs et les amou­reux du mo­bi­lier des an­nées 1960 », ajoute-til avant de lan­cer les en­chères.

Dans la serre qui ac­cueille la vente, 150 per­sonnes at­tendent les pre­miers coups de mar­teau. Une cen­taine d’autres s’ap­prêtent à en­ché­rir sur In­ter­net. Il y a là quelques cu­rieux en quête d’une bonne af­faire, des pas­sion­nés des courses et beau­coup de pro­fes­sion­nels du monde hip­pique.

En­traî­neur à Mai­sons-Laf­fitte (Yve­lines), Ch­ris­telle Car­denne qui fait par­tie de cette ca­té­go­rie d’ache­teurs po­ten­tiels avoue sa dé­cep­tion. « Fran­che­ment, je m’at­ten­dais à mieux. C’est plus du ni­veau d’un vide gre­nier que d’une vente de pres­tige », lâche-t-elle tan­dis que les ventes dé­marrent… au pas de course.

Un ca­na­pé 2 places (de la mai­son Jan­sen), mis aux en­chères à 100 €, grimpe ra­pi­de­ment à 500 €. Un autre part pour 900 €. Deux can­dé­labres, dé­cro­chés de l’an­cienne tri­bune pré­si­den­tielle, mis à prix à 500 €, trouvent pre­neurs à 10 fois plus cher. Puis viennent les ad­ju­di­ca­tions pour le « clou » de la vente : trois po­teaux d’ar­ri­vée en mé­tal. Le plus « em­blé­ma­tique » (ce­lui de la grande ligne droite) se­ra ad­ju­gé à 26 000 € !

La vente a rap­por­té 171 000 €. Une goutte d’eau par rap­port au coût de re­cons­truc­tion de l’hip­po­drome es­ti­mé à 131 M€. Le site qui a fer­mé ses portes en oc­tobre, rou­vri­ra fin 2017 pour le prix de l’Arc de triomphe.

(LP/B.H.)

Route desT­ri­bunes (XVIe), hier. Une sé­rie d’ob­jets de l’hip­po­drome Long­champ — qui fait l’ob­jet d’une grande ré­no­va­tion — ont été mis en vente aux en­chères.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.