Les pro­duits dé­ri­vés s’ar­rachent dé­jà

Le Parisien (Paris) - - LE FAIT DU JOUR - FLO­RENCE MÉRÉO

Ama­zon, une grande ma­jo­ri­té des fa­meux jeux de construc­tion, dont le ca­len­drier de l’avent à fa­bri­quer et les Le­go Dark Va­dor. Au to­tal, le mar­ché du jouet fran­çais de­vrait se par

ta­ger quelque 80 M€ de re­cettes.

« Luke, je suis ton fac­teur »

C’est le mes­sage qui se dé­roule sur les ca­mion­nettes jaunes de la Poste de­puis quelques jours. Ja­mais le groupe ne s’était lan­cé dans un tel par­te­na­riat. « Nous sommes chaque an­née par­te­naire d’un évé­ne­ment. En 1998, c’était la Coupe du monde de football, l’an pas­sé la sor­tie de Pad­ding­ton mais ja­mais nous n’avions pro­po­sé une telle gamme de pro­duits. Nous en avons 320 000. Si nous le fai­sons, c’est parce que Star Wars est un film trans­gé­né­ra­tion­nel, qui touche tout le monde, comme nous », ex­plique la Poste qui garde se­cret le mon­tant payé à Dis­ney pour ob­te­nir la li­cence obli­ga­toire pour uti­li­ser la marque.

70 % des timbres col­lec­tor (4,50 € les 4) édi­tés à 80 000 exem­plaires ont dé­jà été ven­dus. Dans les rayons, vous trou­ve­rez aus­si des co­lis R2-D2 (10 €), des cartes de voeux et même des timbres à « fla­sher » avec le smart­phone pour ob­te­nir des conte­nus ex­clu­sifs du film.

Des Chips « Star Wars », tu man­ge­ras

Pen­dant la séance de ci­né, ou pas, il est pos­sible de gri­gno­ter des chips « Star Wars ». La marque Too Good Kids a lan­cé ces pa­quets aux ef­fi­gies de Dark Va­dor ou de Maître Yo­da, des­ti­nés aux en­fants. Tou­jours dans la ca­té­go­rie pa­tate, un Mon­sieur Pa­tate Yo­da (22,90 €) s’ajoute à la sé­rie des in­so­lites. Du moule à gâ­teaux (11,50 €) au pei­gnoir de bain Chew­bac­ca (69,90 €), la fo­lie des étoiles n’est pas près de fi­ler.

.) R D (

Des ba­guettes aux sa­chets de chips en pas­sant par les Le­go ou des co­lis de la Poste, «Star Wars» est par­tout.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.