L’is­lam se dresse contre les ji­ha­distes

En­di­guer Daech et tous ceux qui pro­pagent la ter­reur dans le monde mu­sul­man. C’est l’ob­jec­tif de la coa­li­tion de 34 pays — à po­pu­la­tions ma­jo­ri­tai­re­ment sun­nites —, an­non­cée hier par l’Ara­bie saou­dite.

Le Parisien (Paris) - - POLITIQUE -

UNE FORCE IS­LA­MIQUE est en passe de se le­ver. L’Ara­bie saou­dite a an­non­cé hier la créa­tion d’une coa­li­tion in­édite de 34 pays mu­sul­mans. Leur ob­jec­tif ? « Com­battre le ter­ro­risme mi­li­tai­re­ment et idéo­lo­gi­que­ment », se­lon les termes du vi­ce­prince hé­ri­tier et mi­nistre saou­dien de la Dé­fense, Mo­ha­med ben Sal­mane. Sans pré­cé­dent, cet en­ga­ge­ment est char­gé de sym­boles : le royaume saou­dien, ré­gi par la doc­trine wah­ha­bite — une ver­sion ri­go­riste de l’is­lam — est ré­gu­liè­re­ment ac­cu­sé en Oc­ci­dent de laxisme en­vers le ter­ro­risme. Cer­tains vont même jus­qu’à les soup­çon­ner de fi­nan­cer des mosquées et des groupes ra­di­caux. te), a ap­plau­di l’ini­tia­tive et ap­pe­lé « tous les pays mu­sul­mans » à y prendre part. Dix autres Etats, dont l’In­do­né­sie, le plus grand pays mu­sul­man par sa po­pu­la­tion, pour­raient re­joindre cette nou­velle en­ti­té.

Concrè­te­ment, que va-t-elle chan­ger dans la lutte contre le ter­ro­risme ? Dé­jà en­ga­gé dans la coa­li­tion contre l’EI en Syrie et en Irak, le royaume des Saoud a dé­jà in­di­qué que cette force is­la­mique se­ra do­tée d’un centre de com­man­de­ment ba­sé à Ryad, la ca­pi­tale, pour sou­te­nir les opé­ra­tions mi­li­taires. Où ? « La Syrie, l’Irak, le Si­naï (Egypte), le Yé­men, la Li­bye, le Ma­li, le Ni­ge­ria, le Pa­kis­tan et l’Af­gha­nis­tan », a no­tam­ment ci­té le chef de la di­plo­ma­tie saou­dienne. Se­lon lui, les pays membres échan­ge­ront des in­for­ma­tions, four­ni­ront du ma­té­riel et met­tront des forces à dis­po­si­tion si né­ces­saire.

Au point d’en­ga­ger des sol­dats au sol ? « Les dé­ci­sions se­ront prises au cas par cas, et au­cune op­tion n’est ex­clue », élude Adel al-Ju­beir. L’an­nonce sur­prise de cette coa­li­tion in­ter­vient alors que les Etats-Unis mul­ti­plient les dé­cla­ra­tions sur la né­ces­si­té de mo­bi­li­ser des troupes au sol, no­tam­ment arabes, pour réus­sir la guerre contre les ji­ha­distes de l’EI.

« C’est la meilleure des ré­ponses à ceux qui s’ef­forcent d’as­si­mi­ler

la ter­reur à l’is­lam »

@AvaD­jam­shi­di

L’Ara­bie saou­dite se do­te­ra d’un centre de com­man­de­ment ba­sé à Ryad pour sou­te­nir des opé­ra­tions mi­li­taires contre les ji­ha­distes de Daech en Irak, en Syrie mais aus­si dans le Si­naï, au Yé­men, en Li­bye, au Ma­li, au Ni­ge­ria, au Pa­kis­tan et en Af­gha­nis­tan.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.