NA

Les hô­te­liers font plier la com­pa­gnie

Le Parisien (Paris) - - ÉCONOMIE - V.V.

peine an­non­cé, dé­jà re­ti­ré. Quatre jours après avoir pré­sen­té son par­te­na­riat avec Airbnb, site In­ter­net de lo­ca­tion d’hé­ber­ge­ments entre par­ti­cu­liers, Voyages-sncf.com a dé­ci­dé hier d’y mettre fin. Dans un com­mu­ni­qué, cette fi­liale de la com­pa­gnie fer­ro­viaire, spé­cia­li­sée dans le tou­risme et no­tam­ment dans la vente de billets de trains, jus­ti­fie son choix par « l’in­com­pré­hen­sion » créée par ce par­te­na­riat. Ce­lui-ci avait dé­clen­ché les foudres des hô­te­liers, qui dé­non­çaient un par­te­na­riat entre une « en­tre­prise pu­blique sub­ven­tion­née par l’Etat » et une « mul­ti­na­tio­nale des­truc­trice d’em­plois », qui « ne res­pecte pas les règles fis­cales » fran­çaises. Voyages-sncf.com, qui compte 7 mil­lions de vi­si­teurs uniques par mois, pro­po­sait à ses clients de mettre en lo­ca­tion leur lo­ge­ment pen­dant leur ab­sence sur la pla­te­forme Airbnb. Une fa­çon pour eux de ren­ta­bi­li­ser leurs dé­pla­ce­ments…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.