N

At­ten­tion aux an­nonces frau­du­leuses

Le Parisien (Paris) - - ÉCONOMIE - C.G.

Les an­nonces fac­tices se mul­ti­plient sur la Toile et sont par­fois tel­le­ment bien fi­ce­lées qu’elles de­viennent dif­fi­ci­le­ment re­pé­rables. Face à cette re­cru­des­cence d’es­cro­que­ries, Pôle emploi re­com­mande sur son site une vi­gi­lance ac­crue, ain­si que lors de ses for­ma­tions à la re­cherche d’emploi. Voi­ci quelques conseils.

dé­bus­quer les offres de re­cru­te­ment frau­du­leuses ? Un emploi ne né­ces­si­tant au­cune ex­pé­rience, avec la pro­messe d’un sa­laire éle­vé et de mul­tiples avan­tages doit vous aler­ter. Les es­crocs connaissent toutes les fi­celles pour vous ap­pâ­ter. Ils uti­lisent sou­vent les termes « tra­vail à do­mi­cile » dans les titres ou les des­crip­tions d’emploi car ils savent qu’il s’agit d’un cri­tère at­trac­tif pour des chô­meurs. Donc si une offre semble trop al­lé­chante, mé­fiance ! Con­tac­tez le site pour qu’il vé­ri­fie son conte­nu au­près du re­cru­teur. N’hé­si­tez pas à faire un si­gna­le­ment au­près du por­tail of­fi­ciel de si­gna­le­ment des conte­nus illi­cites sur In­ter­net : www.in­ter­net-si­gna­le­ment.gouv.fr.

se pro­té­ger ? Ne com­mu­ni­quez ja­mais vos don­nées per­son­nelles (nu­mé­ros de Sécurité so­ciale, de per­mis de conduire, de compte et de carte ban­caire, RIB, ac­cès de connexions…). Tout re­cru­teur qui vous de­man­de­rait ce type d’in­for­ma­tion, avant même de vous avoir ren­con­tré, doit être consi­dé­ré comme sus­pect. N’en­voyez ja­mais d’ar­gent à un em­ployeur po­ten­tiel ni en échange d’un contrat de tra­vail po­ten­tiel. Lors d’un en­tre­tien d’em­bauche, mé­fiez-vous si votre re­cru­teur vous pro­pose un poste dif­fé­rent de ce­lui de l’an­nonce.

nComment

nComment

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.