Les taxes sur l’éner­gie vont aug­men­ter

Le gou­ver­ne­ment a réformé la fis­ca­li­té des car­bu­rants. Pour notre jour­nal, Va­lé­rie Ra­bault, rap­por­teuse du bud­get, en me­sure l’im­pact pour les mé­nages.Ins­truc­tif.

Le Parisien (Paris) - - LA UNE - ER­WAN BE­NE­ZET ET BO­RIS CAS­SEL

COM­BIEN al­lez-vous payer de taxes sup­plé­men­taires sur votre chauf­fage, votre élec­tri­ci­té, vos car­bu­rants dans les deux pro­chaines an­nées ? Alors que le gou­ver­ne­ment a fait vo­ter, dans la nuit de mar­di à mer­cre­di, à l’As­sem­blée na­tio­nale une ré­forme de la fis­ca­li­té des éner­gies, « le Pa­ri­sien » - « Au­jourd’hui en France » dé­voile une étude d’im­pact, réa­li­sée par la rap­por­teuse gé­né­rale du bud­get à l’As­sem­blée, Va­lé­rie Ra­bault, sur le pou­voir d’achat d’une famille moyenne. Dé­cryp­tage.

nQui va payer plus ?

Tout le monde. Exemple avec un foyer moyen com­po­sé d’un couple et de deux en­fants. Si cette famille se chauffe au gaz et roule au sans­plomb 95, elle su­bi­ra à l’ho­ri­zon 2017 une hausse de fis­ca­li­té de 83,95 €. Et si elle a la mau­vaise idée de pos­sé­der une voi­ture die­sel, le surplus de taxe at­tein­dra les 119,85 €. Pire, si ce mé­nage se chauffe au fioul, c’est alors 163,20 € de taxes sup­plé­men­taires qui vien­dront gre­ver son bud­get. Pour échap­per à la dou­lou­reuse, une seule so­lu­tion : rou­ler un peu plus propre (es­sence SP95-E10 conte­nant du bioé­tha­nol) tout en se chauf­fant à l’élec­tri­ci­té (une éner­gie peu pro­duc­trice, en France, de gaz car­bo­nique). A la clé, une hausse « mo­dé­rée » d’une tren­taine d’eu­ros.

nPour­quoi ce­la aug­mente ?

Le gou­ver­ne­ment a com­plè­te­ment re­vu la fis­ca­li­té des éner­gies avec comme ob­jec­tif d’alour­dir les taxes sur les éner­gies les plus pol­luantes en ma­tière de re­jet de CO2. Il s’y est pris en deux temps. D’abord en pé­na­li­sant les car­bu­rants fos­siles et plus par­ti­cu­liè­re­ment le ga­zole. En­suite en chan­geant la fis­ca­li­té des éner­gies uti­li­sées à la mai­son comme l’élec­tri­ci­té, le gaz et le fioul. Concrè­te­ment, leur taxa­tion dé­pend dé­sor­mais da­van­tage de leurs émis­sions de car­bone.

nA quoi va ser­vir cet ar­gent ?

Ce sont 8 Mds€ qui se­ront ré­col­tés par l’Etat grâce à cette ré­forme. Sur cette somme, quelque 5,5 Mds€ fi­nan­ce­ront la « tran­si­tion éner­gé­tique ». Au­tre­ment dit, le dé­ve­lop­pe­ment des éner­gies propres comme l’éolien ou le so­laire. C’est aus­si le seul moyen trou­vé pour rem­bour­ser une ar­doise d’en­vi­ron 6 Mds€ ac­cu­mu­lée au­près d’EDF. L’en­tre­prise pu­blique avan­çait à l’Etat, de­puis plu­sieurs an­nées, de l’ar­gent pour fi­nan­cer les éner­gies re­nou­ve­lables…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.